Mercredi 30 septembre 2020

Tous en télétravail ?

Par Audrey Ruchet-Bach | Publié le 08/06/2020 à 19:36 | Mis à jour le 17/06/2020 à 20:36
Photo : @wouterbeijert - Unsplash
WFH teletravail mumbai inde

Afin de limiter la propagation de la Covid-19, de nombreux pays dans le monde ont imposé un confinement plus ou moins strict et ont enjoint les entreprises de permettre à leurs employés de travailler depuis leur domicile dans la mesure du possible. En Inde, à partir du 25 mars 2020, seulement 5% des effectifs des sociétés privées étaient autorisés à se rendre sur leur lieu de travail. A partir du 8 juin, dans le Maharashtra et donc à Mumbai, la capitale économique du pays, cette limite a été augmentée à 10% des effectifs.

 

Quelle est la législation en France sur le télétravail ?

Bien avant la pandémie de Covid-19, le télétravail était déjà d'actualité depuis 2012 en France. Le Code du travail le définit dans son article L-1222-9 comme : “ toute forme d'organisation du travail, dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur, est effectué par un salarié hors de ces locaux, de façon volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication.”

L’ordonnance Macron de septembre 2017 va encore plus loin, le positionnant comme un droit du salarié :  "pour faire face à des contraintes personnelles, tout salarié qui occupe un poste éligible à un mode d'organisation en télétravail dans les conditions prévues par accord collectif, ou à défaut par la charte, peut demander à son employeur de bénéficier du télétravail". Si l’employeur refuse, il doit le justifier par écrit et établir une charte, fixant les critères d'éligibilité (ancienneté ou durée de travail minimales, capacité d’autonomie, CDD d’une durée minimale, etc.)

Dans le cas de la COVID-19, selon l’article L 1222-1, le recours au télétravail peut être imposé au salarié : «en cas de circonstances exceptionnelles, notamment de menace d'épidémie, ou en cas de force majeure, la mise en œuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l'activité de l'entreprise et garantir la protection des salariés.» 

Lors de la phase actuelle de retour “à la normale” post crise sanitaire, la question se pose maintenant de son maintien. En effet, les entreprises y voient nombre d’avantages : réduction des coûts de structure, engagement et motivation de l'employé et possibilité de recruter les meilleurs talents, venant du monde entier. Le responsable RH d’Orange témoigne auprès de la CCI d'Alençon : “Ce fonctionnement a permis de réduire le taux d’absentéisme et d'améliorer la performance des salariés.”

Pour les employés, les avantages sont également nombreux : élimination des temps de transports, meilleure conciliation vie professionnelle/vie de famille, flexibilité dans l’organisation des tâches…

 

wfh teletravail mumbai inde
@worklytics

 

Le télétravail en Inde

En Inde, le cas est plus complexe : pas de lois ou de normes encadrant le télétravail, le débat public a donc commencé au moment de l’injonction présidentielle du confinement, les entreprises ayant dû s’organiser dans l’urgence.

Les PME indiennes voient dans le télétravail la possibilité d’employer certains salariés selon le nombre d’heures effectives travaillées. En effet, selon un sondage de “All India Manufacturers Organisation”, 70 % des micro ou moyennes entreprises et 40 % des grandes entreprises établies vont devoir réduire leurs investissements en ressources humaines pour parer à la crise. Une menace donc pour les droits sociaux des salariés.

 

Les bénéfices du télétravail 

Pour le secteur de l’IT en Inde et ses cadres, cela pourrait en revanche représenter un avantage concurrentiel. Ayush Jaiswal, CEO et co-fondateur de Pesto Tech explique que depuis 2 ans déjà un tiers de ses ingénieurs travaillent partiellement depuis leur domicile, prédisant qu'à la fin 2020, 50 % d’entre eux resteront de façon permanente en télétravail. Il y voit une plus grande autonomie et une meilleure productivité.

Un sondage sur 1 300 responsables de ressources humaines que nous dévoile le Times of India démontre que 72% des managers créent de nouveaux postes, qui seront accessibles intégralement en télétravail. Le secteur IT, suivi de la recherche et développement et du marketing sont les secteurs en Inde qui créeront le plus de télétravail.

 

Toutefois, et ce dans tous les pays, le télétravail induit plusieurs problématiques, tout d’abord légales sur la notion d’accidents du travail, sur les risques de burn-out car allant à l’encontre du droit à la déconnexion ou encore sur le contrôle des horaires et surtout sur l’isolement du salarié et la difficile cohésion d'équipe.


Quels sont donc les outils efficaces pour un être performant en télétravail ? 

Il s’agit de maintenir un rythme et une dynamique commune. A cet effet, les activités d'équipe, team buildings, brainstorm doivent être absolument encouragées et vivifiées. Les entreprises spécialisées explosent, telles Trello, Toggl Plan ou Asana pour la gestion de projets, ou encore Slack, messagerie spécialisée et bien sûr, Zoom, plateforme de conférences en ligne.

Au sein d’IBM Inde, les RH ont mandaté une personne dédiée pour former et accompagner les employés aux meilleures pratiques du télétravail et fluidifier son organisation.

Attention toutefois, le télétravail peut aussi mener à la désorganisation de l’entreprise. Celle-ci peut prévoir une présence minimale des salariés pour garder un esprit et une efficacité d'équipe et aussi de certains départements transverses type l’informatique opérant du siège. Bien sûr, tous les postes ne sont pas télétravaillables : hôtes d’accueil, caissiers, taxis… 

 

La question de l'organisation du travail a donc été au centre des aménagements soulevés par la crise de la Covid-19 : on peut maintenant envisager un assouplissement des normes de travail sur du long terme, cette crise ayant eu comme conséquence positive d'accélérer les débats sur l’organisation du travail : quid du présentéisme et de la conciliation vie privée/vie professionnelle ? Faut-il reprendre le débat du revenu universel ?                                                  


 


contribution lecteur soutien

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste), Ou nous suivre sur Facebook


 

Nous vous recommandons

Audrey Ruchet-Bach

Audrey Ruchet-Bach

Audrey Ruchet Bach cultive la polyvalence et la curiosité, les moteurs animant son parcours et ses envies. De l'Inde où elle travaille actuellement, elle cite Gandhi : "Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours."
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bombay ?

LITTERATURE

Littérature indienne 10 : “Vanity Bagh” et plus

Dixième sélection de livres de littérature indienne ou de livres sur l’Inde. Cette semaine, un roman à découvrir absolument sur la vie d’une communauté musulmane en Inde et quatre autres titres.