Yangon veut mettre de l’ordre dans ses avenues

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 27/09/2018 à 18:00 | Mis à jour le 27/09/2018 à 18:30
Yangon veut mettre de l’ordre dans ses avenues en Birmanie

Le gouvernement local vient d’annoncer sa volonté de poursuivre en justice squatters et tout autre vendeur à la sauvette ou non autorisés sur les grandes avenues et autoroutes de la région. Le gouvernement a déjà porté plainte dans 17 cas contre des personnes ayant ouvert un commerce ou agrandi leur maison en empiétant sur le domaine public. Et ce principalement dans les localités autour de la métropole, telles que Twante, Kungyangon, Kawhmu, Dala et Hlaingtharyar. La ministre régionale des Transports, de l’Electricité et de l’Industrie Daw Nilar Kyaw a déclaré :  “En accord avec la loi autoroutière, sera poursuivie en justice toute personne occupant illégalement l’espace dû à la voirie.”  Selon cette loi, datant de 2014 et amendée en 2015, une personne utilisant sans permission un bord de route pour y installer un restaurant ou une boutique peut être puni de six mois d’emprisonnement et/ou d’une amende comprise entre 50 000 et 500 000 kyats.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale