Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Yangon se dote de son premier passage piéton souterrain

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 18/02/2020 à 23:00 | Mis à jour le 18/02/2020 à 23:00
Photo : Passages piétons sur Pyay Road à Yangon
Passages piétons sur Pyay Road en Birmanie

Ce sera le tout premier tunnel piéton de Yangon : un passage souterrain qui reliera le centre de formation des enseignants, sis sur le campus de l’université de Yangon le long de Pyay Road, au centre commercial de Junction Square, de l’autre côté de l’axe routier. Le passage sera haut de trois mètres et long d’environ 25 mètres. Sa construction et mise en service – attendue pour cette année – coûtera de l’ordre de 1,2 million d’euros.

Un pont aérien était prévu au départ mais cette solution a finalement été rejetée, sans qu’en soit fournies de raisons officielles. Traverser Pyay Road sur cette portion de route devant le campus de l’université de Yangon représente à certains horaires une gageure, les conducteurs accélérant couramment lorsqu’ils voient des piétons s’engager sur les passages « protégés » afin d’être sûrs de ne pas avoir à ralentir. De nombreux accidents ont été rapportés, dont plusieurs mortels, alors que beaucoup de piétons – et notamment la masse des étudiants – cherchent à traverser la voie pour se rendre aux arrêts de bus. Il n’y a presque jamais de policiers en faction dans cette zone, et les rares fois où ils viennent, ils ne sanctionnent pas les infractions des automobilistes.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

Coronavirus

Petit à petit, la Birmanie se ferme calmement pour éviter le Covid-19

Si aucun confinement n’a encore été imposé, les Birmans prennent d’eux-mêmes les précautions nécessaires en minimisant les contacts et les activités publiques. Le pays se contracte calmement.

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles