Samedi 14 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Victoire des étudiants et des enseignants dans la bataille des arbres

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 05/11/2019 à 22:00 | Mis à jour le 05/11/2019 à 22:00
Photo : Un étudiant fixe une pancarte "Ne pas couper" sur un arbre de l'université de Yangon
ne coupez pas - protestations etudiantes en Birmanie

Comme toute bataille, celle-ci aura fait quelques victimes et une cinquantaine d’arbres gisent désormais sur les bas-côtés de certaines voies de l’université de Yangon. Mais sous la pression des syndicats des étudiants et des enseignants, la direction de l’université a finalement retiré son projet d’aménagement du campus, qui passait par la destruction d’au moins une centaine d’arbres et que Le Petit Journal Birmanie évoquait le 3 novembre dernier. Plus exactement, les dirigeants requièrent l’accord de ces syndicats pour le projet, sinon celui-ci sera abandonné. Or, il est clair que cet accord ne sera pas donné.

Après atermoiements et confusions, les syndicats d’étudiants et d’enseignants avaient fini par établir que le Comité pour la célébration du centenaire de l’université de Yangon, célébration prévue le 1er décembre 2020 et comité présidé par Daw Aung San Su Kyi, avait alloué un budget de presque 180 000 euros pour rendre le campus « plus agréable » et surtout construire une nouvelle route circulaire afin de faciliter l’accès des véhicules. Un vent de protestation a alors soufflé, tel que les autorités sont revenues sur leur projet. Pour étudiants et enseignants, « conserver l’écosystème de l’université et respecter son environnement sont la seule vraie priorité. Des ‘améliorations’ de ce genre sont futiles et inutiles, proclame un des leaders étudiants. Nous voulons que les fonds qui proviennent du gouvernement soient dépensés pour des actions en faveur des enseignements, comme des bâtiments, du matériel, des personnels. Pas de l’esthétique superficielle pour faire plaisir à quelques-uns ».

La mobilisation a d’ailleurs permis de brusques avancées dans la transparence de la gestion de l’université de Yangon puisque sa direction a accepté que désormais elle devrait consulter des représentants des étudiants et des enseignants pour tout projet d’aménagement de l’établissement, et que pour ce qui concerne les voies et les arbres, « rien ne sera fait sans prendre auparavant l’avis des professeurs et des élèves du département des eaux et forêts de l’université ». Le syndicat des étudiants a prévenu : « Nous allons rester vigilant et nous nous mobiliserons à nouveau si ces engagements ne sont pas respectés ».

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PUBLIREPORTAGE

« Avec ZappTax, je détaxe tous mes achats à chaque retour en France »

Expatrié à Shanghai depuis 10 ans, Josselin utilise l’application mobile ZappTax pour détaxer, à chacun de ses retours en France, tous ses achats réalisés tous ses achats réalisés dans l’Hexagone.