Jeudi 17 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Vers une privatisation de l’eau à Yangon

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 01/09/2019 à 15:30 | Mis à jour le 01/09/2019 à 20:48
privatisation de l'eau a Yangon en Birmanie

Selon U Maung Maung Soe, maire de Yangon, faute des ressources humaines nécessaires, la municipalité est actuellement incapable de mettre fin aux pertes en eau des canalisations du fait de la vétusté ou aux prélèvements illégaux sur le réseau a des fins de revente privée. En conséquence, "la privatisation constitue la meilleure solution pour régler ces problèmes, réduire les pertes financières et améliorer le service en faveur des citoyens". Le prix de l’eau que paient actuellement les habitants de Yangon – de l’ordre de 5 centimes d’euros pour 1000 litres pour les particuliers et 6,5 centimes pour un usage commercial - ne couvre pas les coûts réels et la ville subventionne la différence. Le maire juge que cela n’est plus tenable.

Les entreprises privées du secteur de l’eau et de l’assainissement ont déjà été invitées à exprimer leur intérêt et un appel d’offre sera publié dans les mois à venir. U Maung Maung Soe a déclaré qu’un prix plafond sera imposé afin que les factures d’eau restent raisonnables. En effet, depuis le 1er juillet 2019, le prix de l’électricité a augmenté et fin juillet le réseau social Facebook était couvert de photos des factures de fin de mois car celles-ci avaient explosé, multipliées par 5, parfois 10 ou 20 selon les endroits. Une colère populaire que l’élu préférerait éviter…

La municipalité a aussi lancé une campagne d’information et de sensibilisation afin que les citoyens comprennent pourquoi des compteurs d’eaux vont être installés et qu’ils comprennent également les conséquences du gaspillage et du vol d’eau. Selon le maire, c’est la moitié du liquide distribué qui est perdu ainsi.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

IDÉE SORTIE

« Unique Art », une vente aux enchères exceptionnelle d’art birman

Une première en Birmanie et un événement marquant pour l’art et les artistes birmans : les 21 et 22 octobre, le Novotel Yangon Max expose puis vend 80 tableaux inédits et originaux d’artistes locaux