Urgence et embûches pour les cartes d’enregistrement des IDP

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 15/05/2019 à 18:00 | Mis à jour le 15/05/2019 à 18:00
Urgence et embûches pour les cartes d’enregistrement des IDP en Birmanie

Le gouvernement est en train de mettre en place un projet de distribution de cartes nationales d’enregistrement pour les réfugiés (“IDP”) un peu partout dans le pays, a déclaré la semaine dernière Thein Swe, ministre du Travail, de l’Immigration et de la Population.  Une démarche déjà bien entamée à Myitkyina, dans l’état de Kachin, où "presque tous les gens dans les camps de réfugiés de Myitkyina ont reçu leur carte nationale d’enregistrement et nous allons continuer à en produire", d’après Thein Swe. Ce sont plus de 100 000 Kachins qui ont fui la reprise des combats entre l’armée birmane et la Kachin Independance Army depuis juin 2011. “Comme les gens dans les camps des zones ethniques minoritaires n’ont pas de papier d’identité, ils rencontrent beaucoup de problèmes, comme la perte d’opportunités de travail” a expliqué Phyu Phyu Thin, législatrice de la circonscription de Mingalar Taung Nyunt à Yangon.  Ja Seng Hkawn Maran, un législateur de l’état de Kachin, a précisé que l’obtention d’une carte est difficile pour ceux ne parlant pas birman, ou lorsque leur nom, mal orthographié par le personnel administratif, diffère de celui indiqué sur les documents d’enregistrement du foyer. D’après le ministre, un système de digitalisation des cartes est en cours de mise en place depuis plus de six ans. Le financement prévu comprend un appel à l’aide internationale et des partenariats public-privé.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale