Lundi 24 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une trentaine d'administrateurs démissionne dans le Rakhine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/01/2019 à 18:00 | Mis à jour le 17/01/2019 à 18:00
Une trentaine d'administrateurs démissionne dans le Rakhine en Birmanie

Ils sont en effet une trentaine d'administrateurs de villages dans le district de Rathedaung à avoir soumis leurs lettres de démission à leur département Administratif Général, par peur d'être accusés de connivence avec l'Armée Arakanaise.  Daw Khin Saw Wai, une législatrice locale a expliqué que les administrateurs sont de plus en plus sous pression de la part de la Tatmadaw et de l'Armée Arakanaise : “Ils doivent maintenir de bonnes relations avec tout le monde, sinon cela devient dangereux pour eux. Mais maintenant, ils ont peur d'être poursuivis par les autorités.” Les démissions arrivent alors qu'a été annoncé il y a peu de temps le transfère de la gestion du  département Administratif Général du ministère de l'Intérieur, géré par l'armée, au ministère du Bureau du Gouvernement de l'Union, administré par des civils.  Sans aucun doute ont-ils en tête le cas de l'administrateur du village de Tha Yet Pyin, dans le district de Buthidaung, récemment poursuivi pour association de malfaiteurs ou encore celui de l'administrateur du village de Say Taung, poursuivi par un militaire haut-gradé et accusé d'avoir forcé 11 civils à servir de bouclier humains.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

Les jeunes birmans optimistes mais préoccupés par leurs aînés

Une étude du Bristish Council montre à la fois l’optimisme des jeunes et leurs inquiétudes de leur société conservatrice qui les limitent, surtout les filles, alors qu’ils peuvent désormais comparer