Samedi 21 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un salon du livre pour ceux qui ont une faim de loup de lecture

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 08/01/2019 à 17:10 | Mis à jour le 08/01/2019 à 17:10
Un salon du livre pour ceux qui ont une faim de loup de lecture en Birmanie


Ce sera sa toute première apparition en Birmanie, sa page Facebook compte déjà plus d’1 400 000 likes et elle n’a été ouverte que le 18 décembre 2018, il se présente comme le plus grand salon du livre de la planète, il sera ouvert 24h sur 24 durant 10 jours… Le Big Bad Wolf Books arrive à Yangon, avec ces quelques 20 000 titres et un million d’ouvrages neufs en vente à des prix cassés, de 50 à 90% de ristourne, selon les organisateurs du salon. Laissons de côté la prétention à la place de “plus grand salon du livre de la planète”, hautement contestable et plus que difficile à mesurer, pour nous concentrer sur la partie réellement originale de l’événement : une immense foire du livre accueillant toutes sortes de publics grâce à une offre d’une extrême diversité de bouquins uniquement en anglais. Tout le monde sera servi : romans policiers, à l’eau de rose, d’aventures… Développement personnel, cuisine, business… Architecture, art, beaux livres… Le salon a pour vocation d’attirer tous les lecteurs, avec l’espoir de faire venir les plus jeunes pour lesquels il y aura des linéaires dédiés. Le Big Bad Wolf Books est né en Malaisie en 2009 de la volonté de ses deux fondateurs, Andrew Yap and Jacqueline Ng, de rendre la lecture accessible à tous et de “changer le monde un livre à la fois” comme le dit son slogan. A ce jour, l’événement s’est tenu en Malaisie, en Indonésie, à Taiwan, aux Emirats arabes unis, au Sri Lanka et l’année dernière en Thaïlande. C’est d’ailleurs lors de sa visite à l’édition de Bangkok que U Myo Aung, directeur de l’organisation “Ready to Read Myanmar”, a décidé que l’édition 2019 devait se dérouler dans son pays. Et il a été convaincant. Pour U Myo Aung, l’anglais reste la langue qui connecte le monde et il espère qu’avec un salon de livres offrant à un public divers des ouvrages divers, il suscitera des vocations de lecteurs et encouragera les Birmans à lire en anglais. Une particularité pour 2019, une bourse d’échange de livres sera adjointe à la foire commerciale. L’objectif affiché du salon est d’atteindre les 500 000 ventes sur les 10 jours qu’il durera, du 18 au 28 janvier, au Myanmar Event Park (MEP).

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.