Plus de 3,5 millions d’enfants analphabètes

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/09/2019 à 18:37 | Mis à jour le 11/09/2019 à 18:41
analphabetisme en Birmanie

Il est des réalités dont on se passerait bien, et dans un pays qui lutte encore, et avec difficulté, pour devenir réellement démocratique, cette nouvelle n’est guère réjouissante : la Birmanie compte encore près de 3,5 millions d’enfants complétement analphabètes, selon le ministre de l’Education, U Myo Thein Gyi. Le ministre s’exprimait à Nay Pyi Taw le 8 septembre dernier pour la Journée internationale de l’alphabétisation et il a révélé comme déploré ce chiffre affligeant qui ressort du dernier recensement, celui de 2014, qui indique qu’a cette date 3,5 millions de jeunes de moins de 15 ans n’avaient jamais été scolarisé d’aucune manière et donc ne savaient ni lire, ni écrire.

Sans surprise, la plupart de ces enfants se trouvent dans régions ethniques, à savoir les états de Shan, de Kachin, de Chin, d’Arakan, de Karen, de Môn et de Kayah, nouvelle preuve s’il en fallait que l’effort financier et humain de développement du pays porte pour l’essentiel sur les zones birmanes et peu sur les zones ethniques, ce qui alimentent un fort ressentiment et nuit considérablement la finalisation d’un accord de paix équitable et durable. S’il est certain que le nombre d’analphabètes excèdent de beaucoup ces 3,5 millions – puisque ce nombre concerne uniquement les moins de 15 ans – le total échappe aujourd’hui au recensement et n’est pas connu. En 2014, la Birmanie comptait 52 millions d’habitants.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale