Mandalay, solution locale au problème global des ordures

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 15/10/2018 à 16:00 | Mis à jour le 15/10/2018 à 16:00
Mandalay, solution locale au problème global des ordures

La partie Est du district de Maha Aung Myay, qui compte environ 6 000 résidents et des rues trop étroites pour les camions en charge de ramasser les ordures, a décidé de passer à l'action et s'est achetée, grâce à des donations, une moto avec une remorque intégrée. Celle-ci permet une collecte plus rapide des ordures, collecte qui était jusque-là faite à la main et pour laquelle les résidents payaient entre 300 et 500 kyats par jour. Dorénavant, la moto peut passer plusieurs fois par jour et est utilisée par la municipalité locale pour se rapprocher de ses concitoyens. U Myint Maung Maung, administrateur de cette zone a expliqué : “Ce système améliore les relations entre les officiels et les résidents. C'est très utile. Nous ne pouvons pas nous permettre de penser que le problème des ordures ne nous concerne pas. La ville essaie de régler ce problème et nous faisons simplement notre part. Nous allons essayer d'acheter une autre moto remorque.” En parallèle, l'élu local a fait installé des caméras pour surveiller des poubelles fournies par la ville tout en menant une campagne d'information pour que les habitants y déposent leurs ordures à des heures fixes. Les caméras étant là pour distribuer des amendes à ceux ne respectant pas les nouvelles directives. En parallèle, les habitants peuvent appeler le service de ramassage des ordures en cas d'objets imposants. L'ancienne capitale qui compte environ 1,4 million d'habitants a félicité l'élu pour son organisation. Mandalay emploie actuellement 1 700 personnes pour collecter chaque jour 900 tonnes d'ordures. La ville devrait dépasser les 1 000 tonnes journalières d'ici 2020.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale