Lundi 25 janvier 2021

Les Yangonites s'expriment avant les élections générales

Par Ludivine Paques | Publié le 05/11/2020 à 23:00 | Mis à jour le 05/11/2020 à 23:00
Bulletin de vote birman

Ce dimanche 8 novembre, quelque 37 millions d’électeurs de Birmanie sont supposés pouvoir aller voter. Notre reporter Ludivine Pâques est allée interroger les sentiments électoraux des Yangonites.

Ingyin Hmwe, 23 ans, salariée dans une entreprise pharmaceutique
Ingyin Hmwe, 23 ans, salariée dans une entreprise pharmaceutique

Je vais voter pour le People’s Pioneer Party (PPP), parce que ce parti est composé de jeunes éduqués et de gens du domaine de l’entreprise, et plein d’autres qui ont réussi dans différents domaines. Ça serait bien si le PPP gagnait, puisqu’ils pourraient aider le pays à se développer économiquement, j’en suis sûre. Le vote est important, et chacun à ses propres considérations en politique : moi, je vote pour moi-même, pour ma réussite professionnelle. Si le PPP gagne, il faudra leur faire confiance, parce que cinq ans ce n’est pas suffisant pour changer les choses, il faut du temps. Je suis presque sûre que le PPP sera à la hauteur.

Khine Khine San, 25 ans, vendeuse de boissons
Khine Khine San, 25 ans, vendeuse de boissons

Je vais aller voter pour la Ligue Nationale pour la Démocratie (LND), parce que mes parents m’ont dit que pour que les choses se passent bien, il faut aller voter. Je ne comprends pas grand-chose à la politique, je n’ai pas vraiment d’avis, je vais voter LND parce que tout le monde dans ma famille va voter pour la LND !

Ma Nge, 33 ans, vendeuse de brochettes
Ma Nge, 33 ans, vendeuse de brochettes

J’ai voté pour la LND il y a cinq ans, et je vais le refaire cette année. J’admire Daw Suu. Il y a déjà des changements, certes pas très visibles, mais si on leur donne une deuxième chance, il y en aura encore plus.

Ma Seint Seint Thu, 33 ans, femme au foyer
Ma Seint Seint Thu, 33 ans, femme au foyer

C’est la première fois que je vais aller voter, et je vais voter pour la LND. Je suis sûre qu’ils vont gagner encore cette année. Je fais confiance à la LND pour améliorer le pays.

San San Lwin, 38 ans, épicière
San San Lwin, 38 ans, épicière

Je vais aller voter Dimanche, pour le Democratic Party for a New Society (DPNS), parce que je veux voir des changements dans la société. Je vais voter pour Ei Thinzar Myo, la candidate de Pabedan. Je vote parce que le DNPS est composé de jeunes, et je crois qu’ils auront des opinions plus novatrices que la LND. Parmi le programme de campagne du DPMS, ce que j’ai aimé, c’est qu’ils promeuvent l’égalité dans la société. Sous le gouvernement LND, mon ethnie est toujours oppressée. Ce n’est pas bien. Par exemple, au Parlement américain, le Parlement n’est pas uniforme, ils accueillent des personnes d’origines différentes. J’ai voté pour la LND en 2015, mais j’ai regretté de ne pas avoir voté pour le Parti de l’Union, de la Solidarité et du Développement (PUSD).

Zaw Thwe, 41 ans, conducteur de trishaw
Zaw Thwe, 41 ans, conducteur de trishaw

Jusqu’à ma mort, je vais voter pour la LND. Dimanche, ça sera la troisième fois que je voterais pour la LND. Je vais aller voter pour le changement pour la génération suivante, et je veux que la LND fasse encore mieux pour le développement dans le domaine de l’éducation, et pour l’économie.

Aung Thaw, 43 ans, chauffeur de taxi
Aung Thaw, 43 ans, chauffeur de taxi

Je vais aller voter ce dimanche. Mon vote doit aller dans le sens du bien du peuple. Un seul vote peut faire beaucoup. Je vais voter pour la LND, même je ne sais pas trop quoi espérer comme changement ; mais, par exemple, dans le domaine de l’éducation de mes enfants, je fais confiance à Mère Suu.

Ko Moe, 49 ans, chauffeur de taxi (N’a pas souhaité être pris en photo)

Je vais aller voter Dimanche. Le vote c’est important, parce que tout le monde n’a pas le droit de voter, et un seul vote peut faire la différence. Mon vote compte aussi. Aujourd’hui, c’est difficile de dire qui va gagner l’élection, parce qu’il y a beaucoup de compétition. Je crois que les partis pensent que la Commission Electorale n’est pas juste. Je vais voter pour le PUSD. En 2015, j’ai voté pour la LND. Mais il n’y a pas de changements visibles pour moi. J’étais chauffeur de taxi, et je suis toujours chauffeur de taxi. Le PUSD était au pouvoir avant la LND, ils ont de l’expérience, et ils pouvaient tout contrôler à leur époque.

U Myint Lwin, 56 ans, ex-chauffeur de taxi
U Myint Lwin, 56 ans, ex-chauffeur de taxi

C’est la deuxième fois que je vais voter. En 2015, j’ai voté pour la LND, comme la plupart des gens, et cette fois aussi. Même un seul vote compte pour le développement du pays. Je crois que tous les partis ont la capacité de faire des choses, donc c’est difficile de dire qui va gagner cette année. Le peuple dit qu’il attend du changement, mais ça ne peut pas se faire immédiatement, il faut du temps. Les gens aiment ça, les changements, car ça leur montre qu’il y a du développement.

U Phay Aung, 59 ans, garde de sécurité dans un chantier
U Phay Aung, 59 ans, garde de sécurité dans un chantier

Je suis Kachin, et j’ai déménagé à Yangon à cause du conflit dans mon état. Je suis triste de ne pas pouvoir voter cette année, alors que j’ai voté aux années précédentes. J’aimerais que ma famille puisse voter en mon nom, mais c’est impossible. J’ai ma carte d’identité avec moi, mais comme je n’ai pas le livret de famille, je ne peux pas. Je voulais participer au changement du pays, mais c’est difficile de retourner dans ma ville natale, parce qu’il y a des frais de bus, et il y a toujours l’interdiction de rentrer dans ma ville [à cause du Covid]. J’aime la LND, comme tout le monde ici. J’ai vu des changements depuis que la LND est au pouvoir, il faut être patient pour avoir des changements plus visibles. Il faut donner une deuxième chance à la LND. La politique, c’est comme une plante, on l’arrose aujourd’hui, on ne peut pas avoir de fleurs dès le lendemain. A l’époque du PUSD, il n’y avait pas beaucoup d’associations de charité ni d’aide pour les personnes âgées. Maintenant, ces gens ont des aides, grâce à Daw Suu.

Tin Tin Maw, 60 ans, vendeuse au marché (N’a pas souhaitée être prise en photo)

Je vais voter pour la première fois, pour la LND. Mais je ne comprends pas grand-chose à la politique (en souriant).

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir