Les vaccins antirabiques manquent dans la région de Magwé


Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 09/01/2019 à 15:00 | Mis à jour le 09/01/2019 à 15:00
Les examens nationaux de niveau 4 et 8 se tiendront en février prochain en Birmaine

L’hôpital du district de Chauk, dans la région de Magwé, manque de vaccin antirabique et a dû s’approvisionner dans des pharmacies privées locales, reconnait l’un des dirigeants de l’établissement, le Dr Soe Win. L’hôpital fait face a une recrudescence de morsures de chiens notamment, avec 12 victimes rien qu’en un week-end explique le praticien. Qui ajoute que “souvent ces personnes viennent de milieux très modestes et n’ont pas les moyens d’acheter les doses elles-mêmes. Une dose coûte 14 000 kyats (environ 8 euros) et, selon l’âge et le poids de la victime, plusieurs doses sont souvent nécessaires.” C’est une obligation légale de l’hôpital de fournir les soins contre la rage, rappelle un médecin, car la maladie est contagieuse et, en l’absence de traitement approprié dans un délais assez bref, toujours mortelle. Réagir vite et bien est donc impératif.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale