Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les parlementaires critiquent vertement le budget régional

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/06/2019 à 16:56 | Mis à jour le 17/06/2019 à 17:33
Les parlementaires de Birmanie critiquent vertement le budget régional

La manière dont le gouvernement régional de Yangon gère ses affaires est régulièrement l’objet de critiques, tant pour la manière dont les accords sont signés que sur les choix opérés et sur les arbitrages pris. Une nouvelle polémique vient d’éclater avec plusieurs parlementaires régionaux protestant contre l’opacité des procédures, les priorités et ce qu’ils considèrent être de mauvaises décisions. Un parlementaire regrette ainsi que “si le gouvernement a des besoins, la population aussi. Ce n’est pas bon de vouloir acheter plus d’équipements, de voitures ou d’immeubles quand les gens subissent des pannes de courant récurrentes, des inondations, des routes abîmées...”. La dotation financière de la région de Yangon se monte a 77 milliards de kyats (environ 45 millions d’euros) pour l’année fiscale 2019-2020. De ces 77 milliards, 20 sont déjà pris par les frais normaux de fonctionnement de l’Institution. Restent 57 milliards pour les investissements principaux, et c’est là que le bat blesse. Les deux projets phares sont la construction d’un tribunal à Insein, pour un montant total estimé de 15 milliards, dont 6 débloqués sur l’année fiscale 2019-2020, et 10 milliards pour la construction d’un nouveau commissariat à Dagon, dont 5 alloués cette année. Certains parlementaires s’opposent à ces deux projets, considérant qu’ils relèvent de la responsabilité de l’Etat et pas du gouvernement régional. Un autre achat qui suscite fortement l’ire des députés est l’achat d’un navire à 5 milliards de kyats pour le district de Cocokyun, “sans aucun plan de rentabilité” selon la Commission des comptes publics du Parlement régional. Une commission qui s’inquiète également des montants alloués aux constructions du tribunal et du commissariat sans aucunes justifications détaillées des coûts estimés. Les 800 millions de kyats dédiés a la construction de logements pour les fonctionnaires de la Direction de l’investissement et des entreprises (Dica) ou les plus de 2 milliards de kyats consacrés à l’achat de 80 véhicules ne réjouissent pas plus les élus. Au final, selon les estimations d’un député, “sur l’année 2019-2020, seulement 29% des fonds sont prévus pour des projets bénéficiant directement à la population, le reste partant dans des constructions, du mobilier ou des voitures pour la région”. Pour les élus, ce n’est pas acceptable. Cet absence d’investissement dans le quotidien de la population explique sans doute en grande parti les quelque 90% d’abstention lors des dernières élections municipales...

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ALERTE INFO

CONGÉS – lepetitjournal.com Birmanie prend ses quartiers d'été

À partir de ce 12 juillet, la rédaction prend ses quartiers d'été. Retour prévu le lundi 2 septembre ; 6 semaines d’absence ? Ça va être long… Pas tant que cela car ce n’est qu’un « congé partiel ».

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!