Samedi 14 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les mines de tungstène du Kayah exploitées au moins 5 ans de plus

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 29/10/2019 à 22:00 | Mis à jour le 29/10/2019 à 22:00
Photo : Après un glissement de terrain autour de Mawchi, dans le Kayah
Des maisons apres un glissement de terrain dans le Kayah en Birmanie

La Kayah State Mineral Production Company (KMPC) a obtenu une prolongation de cinq ans de ses droits d’exploitation des mines de tungstène de Mawchi - dans le district de Hpasawng, dans l’état de Kayah -, au grand dam des locaux, qui protestent depuis maintenant plusieurs années contre ces mines à ciel ouvert qui s’étendent sur environ 28 kilomètres-carres et que les habitants de la région accusent d’être à l’origine de fréquents et dangereux glissements de terrain à cause de leurs méthodes d’extractions à la dynamite et des énormes engins utilisés qui génèrent des vibrations considérables. « Sans compter le bruit et la tension car ils programment leurs explosions 24h/24 et cela rend la vie des habitants terrible », ajoute un protestataire.

C’est le ministre régional des Ressources naturelles et de l’Environnement, Te Reh, qui a fait l’annonce de cette prolongation, en précisant « que le contrat de l’entreprise prévoyait cette possibilité d’extension de cinq ans en cinq ans pour un maximum de cinq renouvellements ». Le président du parlement local a ajouté que « toutes les décisions concernant l’exploitations minières étaient prises à Nay Pyi Taw, au niveau fédéral, et que les politiciens et élus locaux n’avaient que très peu de pouvoir sur toutes ces questions ». Le parlementaire a expliqué que « le gouvernement fédéral prélève l’ensemble des taxes liées à l’exploitation du tungstène. » Et Te Reh d’ajouter que la répartition typique des revenus de cette exploitation est de « 70% pour l’entreprise et 30% pour le gouvernement. Ensuite, le gouvernement fédéral rétrocède une subvention à l’état de Kayah. »

La Kayah State Mineral Production Company (KMPC) a commencé à exploiter les mines de Mawchi en 2012, lorsqu’elle est passée d’un statut semi-public à celui d’entreprise complétement privée. A l’époque, plusieurs fonctionnaires des services miniers locaux avaient alors rejoins l’entreprise pour la diriger et ils avaient négocié en 2014 avec certains de leurs anciens collègues un contrat d’exploitation de longue durée. Ce sont toujours eux qui sont à la tête de KMPC aujourd’hui.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PUBLIREPORTAGE

« Avec ZappTax, je détaxe tous mes achats à chaque retour en France »

Expatrié à Shanghai depuis 10 ans, Josselin utilise l’application mobile ZappTax pour détaxer, à chacun de ses retours en France, tous ses achats réalisés tous ses achats réalisés dans l’Hexagone.