Vendredi 22 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les discussions pour la statue d'Aung San au point mort

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 19/02/2019 à 14:00 | Mis à jour le 19/02/2019 à 14:00
Les discussions pour la statue d'Aung San au point mort en Birmanie

La tension est encore montée d'un cran lorsque les activistes Karen ont menacé de détruire la statue du général Aung San à Loikaw dans l'état de Kayah ce lundi. La menace a été proférée lors d'une réunion entre ces derniers et le comité d’implantation de la statue en bronze du général Aung San. Le comité a été créé pour régler le différent entre ceux qui ont voulu la construction de cette statue, dont certains font partie du comité, et ceux qui n'en veulent pas, principalement des activistes Karen qui voient dans cette statue un symbole de la volonté du gouvernement central à leur imposer sa vision et son narratif historique. Malgré la menace, la réunion a continué. C'est lorsque des membres du comité sont partis brusquement que les discussions ont réellement pris fin. Pas de compromis donc et une balle au centre qui semble être désormais destinée au gouvernement qui a donné 40 millions de kyats pour l'édification de cette statue.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT

Les jeunes de Kalaymyo organisent la collecte des déchets

Serait-ce l’effet de mode du #TrashTagChallenge qui circule sur les réseaux sociaux ? Ou une simple prise de conscience que les déchets urbains deviennent un enjeu local, régional, national et...

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

Goût de France/ Good France arrive en Birmanie

Les saveurs à la française seront à l'honneur du 21 au 24 mars 2019. L'événement, célébré sur cinq continents, mobilisera pour sa cinquième édition 5 000 chefs qui mettront à l'honneur cette année...

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.