Le marché des assurances s’ouvre enfin aux investisseurs étrangers

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 06/01/2019 à 14:00 | Mis à jour le 06/01/2019 à 14:00
Le marché des assurances s’ouvre enfin aux investisseurs étrangers en Birmanie

Le départ de Samsung Life Insurance de Birmanie (brève du 2 janvier) a peut-être accéléré les choses car le ministère de la Planification et des Finances vient de donner le feu vert pour l’ouverture du marché birman des assurances aux investisseurs étrangers, une ouverture promise et attendue depuis 2 ans mais qui se faisait attendre. Le ministère a rendu publiques les conditions d’entrée sur ce marché prometteur : 3 des licences ouvertes autorisent les entreprises étrangères à commercialiser librement des assurances-vie, toutes les autres compagnies devant passer par un partenariat avec un groupe local. Pour les autres catégories d’assurances – santé, incendie, automobile, transports… -, seuls pour l’instant les assureurs étrangers déjà implantés en Birmanie (30 compagnies, venues de 14 pays,) pourront se lancer, et uniquement dans le cadre de partenariat avec une entreprise locale. Environ 2 millions de personnes sont aujourd’hui assurées dans le pays, qui compte une population de quelque 51 millions d’habitants. Les perspectives sont donc excellentes, sachant qu’a peine 0.1% du PIB de la Birmanie va dans ce commerce, le taux le plus bas de la région. A travers les partenariats, cette ouverture permettra aussi une professionnalisation du secteur, les assurés cherchant à faire jouer leur police d’assurance rencontrant aujourd’hui une multitude d’obstacles propres à les décourager, ce qui bien sûr n’encourage pas à contracter.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale