TEST: 2242

Le Laos souhaite acheter du bétail birman

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 26/02/2020 à 23:00 | Mis à jour le 28/02/2020 à 13:32
Vaches birmanes

Vientiane a fait savoir à Nay Pyi Taw qu’elle serait intéressée par l’achat de 150 000 à 500 000 bovins, tant des buffles que des vaches, dans les semaines à venir. Une aubaine pour les éleveurs birmans dont le principal débouché à l’étranger, la Chine, s’est brusquement bloqué avec l’épidémie de Covid-19. Si l’offre laotienne se concrétise, c’est un nouveau marché qui s’ouvre sur le long terme au bétail birman, estime U khin Maung Lwin, vice-secrétaire du ministère du Commerce, qui précise toutefois que « tout cela en est encore au stade des négociations, avec le Laos mais aussi avec les services vétérinaires du ministère car les Laotiens exigent des certificats de bonne santé conforment aux normes internationales. Mais cela constitue quand même une belle opportunité pour nos éleveurs car nous avons bon espoir que si tout se passe bien, ce commerce se maintienne pour des années. » Le bétail devrait bientôt être acheminé par la frontière entre les deux pays, autour de Tachileik, à l’est de l’état de Shan.

La Birmanie a commencé à exporter des buffles et des vaches vivants lors de l’année fiscale 2016-2017, en fait en 2017. Auparavant, cela était interdit. Cette première année fut un peu bancale et seulement 26 000 têtes furent vendues, pour un montant total de 32 millions de dollars étasuniens. Ensuite, sur 2017-2018, 130 000 têtes ont été exportées pour 163 millions de USD et en 2018-2019 se furent 300 000 animaux exportés pour 350 millions de USD. Un négoce en pleine expansion que le Covid-19 a bloqué d’un seul coup. L’intérêt lao pourrait vraiment le relancer.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com