TEST: 2242

Le gouvernement regrette le sort des déplacés du Rakhine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 02/04/2019 à 17:00 | Mis à jour le 02/04/2019 à 17:00
Le gouvernement regrette le sort des déplacés en Birmanie

Le porte-parole du bureau présidentiel Zaw Htay a déclaré au sujet de l'intensification des combats dans le Rakhine: “lorsque la guerre éclate, ceux qui souffrent directement de l’instabilité et de l’insécurité sont les habitants du Rakhine”. Durant son allocution datant du vendredi 29 mars, le porte parole a ajouté le gouvernement était “désolé de voir les habitants fuir leur foyer”. La Tatmadaw et l’Armée Arakanaise (AA), qui réclame la préservation de la culture arakanaise et une plus grande autonomie de la région, sont en conflit dans plusieurs zones de l’état de Rakhine. Selon Zaw Htay, ils seraient 10 000 à avoir été déplacés par les combats. Le bureau de coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU élève ce nombre à 16 000, qui se seraient réfugiés dans 58 camps répartis dans six zones de l’état. A ce jour, la police estime à 12 le nombre de civils tués, et 20 blessés depuis l’intensification des combats en janvier 2019.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com