TEST: 2242

Le gouvernement national hausse le ton avec le gouvernement de Yangon

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 31/10/2018 à 15:00 | Mis à jour le 31/10/2018 à 15:00
Eleven Media du gouvernement de Yangon en Birmanie

Alors que le Cabinet du président avait rappelé durant la détention des trois journalistes de Eleven Media à la prison d'Insein que la plainte du gouvernement régional de Yangon ne respectait pas la Loi Media, loi stipulant que les parties impliquées dans ce type d'affaires concernant des entreprises de presse doivent faire appel en premier lieu au Conseil de Presse Birman (MPC) ; sans que cela semble avoir le moindre effet sur la suite des évènements. Voilà que le porte-parole du cabinet présidentiel est à nouveau sorti de sa réserve pour rappeler à la ville de Yangon que ses représentants n'ont pas le choix et qu'ils doivent suivre les indications présidentielles, à savoir dans ce cas, retirer la plainte pour permettre au MPC d'effectuer sa médiation. Ce haussement de ton intervient alors que les trois journalistes ont été libérés sur caution la semaine dernière. Entre temps, le gouvernement régional avait tenté un passage en force en maintenant sa plainte tout en demandant des excuses publiques des trois membres du  journal. Il semblerait donc qu'une issue 'honorable' pour tous se dessine, retrait forcé de la plainte, excuse forcée des journalistes et une médiation rondement menée du MPC. Pour rappel, les sources, des élus et des législateurs, ayant permis l'article du journal qui a provoqué la colère et la plainte du gouvernement régional de Yangon ont réitéré la véracité des faits incriminés.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com