La Journée des Martyrs maintenue malgré les risques dus à la Covid-19

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 24/06/2020 à 23:00 | Mis à jour le 24/06/2020 à 23:00
Photo : Le Secrétariat, où aurait dû se tenir la commémoration
Le Secrétariat à Yangon en Birmanie

En raison des mesures sanitaires liées à la Covid-19, le bâtiment fraîchement rénové du Secrétariat va rester fermé au public, y compris pour la 73ème commémoration de la Journée des Martyrs, le 19 juillet prochain. Cette journée commémore l’assassinat le 19 juillet 1947 de huit dirigeants politiques majeurs et du garde du corps de l’un deux. Parmi ces neuf victimes, plusieurs leaders ethniques notoires, comme Mahn Ba Khaing ou Sao San Tun, et bien sûr le Premier ministre de l’époque, Aung San. Et ces martyrs furent tués au sein du Secrétariat.

La Journée des Martyrs sera tout de même commémorée, par un défilé militaire et la lecture du célèbre poème honorant le général Aung San. Les organisateurs ont bien spécifié que la cérémonie respectera les règles de distance physique de sécurité qui prévoient deux mètres entre chaque personne. La règle s’appliquera, en théorie, aux hauts responsables de l’État, aux militaires qui défileront et aux spectateurs.

Le maintien de l’événement dans ces conditions est ambigu car la mise en œuvre du respect de la distance physique de sécurité s’annonce laborieuse, voire impossible. « Pour assurer l’essence même de la Journée des Martyrs et pour que son déroulé soit une réussite, le comité central du travail, le sous-comité et le comité de la sécurité doivent coopérer en se basant sur les expériences passées », a déclaré le ministre de la Culture et de la Religion. Une langue de coton de bon aloi qui ne rassure pas du tout tant elle est déconnectée de la réalité quotidienne. Comme si l’expression d’une volonté résultait en sa réalisation !

Ces dernières années, ce sont des milliers de personnes qui se rassemblent autour du Secrétariat pour commémorer la journée des Martyrs. Le bâtiment devrait rester fermé jusqu’à la fin de l’année.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale