Jeudi 21 juin 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

À la découverte du festival des ballons à air chaud de Taungyi 

Par Gulliver Travels | Publié le 10/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 10/10/2017 à 00:00
taungyi balloon 2

Chaque année, à l’occasion de la pleine lune de novembre (Tazaungdaing), la ville de Taungyi organise un festival des ballons (du 29 octobre au 03 novembre 2017) ! Gulliver Travels vous y emmène avec un guide local anglophone pour profiter au mieux de cet événement majeur de la saison touristique !

Alors que le jour se lève sur les montagnes de l’état Shan, offrant aux amateurs de photos de magnifiques nuances de vert sur les collines et plantations, nous retrouvons notre guide pour aller découvrir un des marchés du lac Inle. Selon le cycle des 5 jours, la location change, mais on y retrouve toujours les principaux fruits et légumes de la région, vendus par  les populations venues des collines voisines ! C’est l’occasion de prendre notre petit-déjeuner (les Shan Noodles bien sûr) tout en regardant l’activité du marché (vendeurs de bois, dentistes traditionnels, forgerons, etc.). Puis nous rejoignons notre chauffeur afin de rejoindre le site de Kakku ! Nous empruntons une magnifique route partant de Nam Pan . Plus besoin de prendre la traditionnelle route via Taungyi ! Sur le trajet, on croise de nombreux Pao au travail dans leurs champs ! Après 2h de route, on arrive au site de Kakku, un ensemble impressionnant de stupas plus ou moins anciennes. Le son des cloches dans le vent donne un côté magique et relaxant au site.  

Après un déjeuner traditionnel Pao à l’entrée du site, nous prenons la direction du nord pour rejoindre enfin Taungyi, capitale de l’état Shan, et lieu du célèbre festival des ballons à air chaud ! Nous sommes ravis d’avoir notre guide, car c’est un joyeux bordel qui se présente devant nous ! La ville est saturée de véhicules en tout genre et de gens assis un peu partout ! Le chauffeur conseille donc de se garer à l’écart et nous rejoignons le site à pied.
Vers 15h, on croise des ballons de toute sorte, principalement fait de papier Shan par des amateurs. Ils ravissent les petits et grands, car la plupart de ces ballons représentent des animaux et des personnages de dessins animés célèbres ! En approchant de la grande plaine sur laquelle va se dérouler le concours de nuit, on commence à sentir l’excitation ! Les stands habituels des festivals birmans s’entassent (vendeurs de Thanakha, de casseroles, de casquettes américaines, etc.) et les odeurs de friture attirent les foules venues de tout l’état Shan pour cette grande fête ! La majorité est cependant Pao et tous rivalisent d’élégance avec leurs costumes traditionnels. Pour les enfants, des grandes roues et manèges, qu’on fait encore tourner à la force des bras, sont installés toute la semaine. Et pour les plus grands, les célébrités Birmanes viennent donner chaque soir des concerts ! 

Enfin la nuit tombée, le spectacle dont on nous a tant parlé commence ! Des dizaines d’hommes prennent possession de la plaine pour préparer leurs ballons. Chaque ballon est décoré de bougies formant des motifs particuliers et sous les ballons pendent des câbles sur lesquels sont attachés des feux d’artifice. Vous imaginez le spectacle visuel et sonore ! On nous conseille d’ailleurs de rester à l’écart, les feux d’artifice partant dans tous le sens… les pompiers sont présents d’ailleurs en nombre…

Vers 22h, il est temps de retrouver notre  chauffeur. On prend un peu de temps pour sortir de la ville assez embouteillée pour l’occasion, mais ensuite il reste 35 minutes pour redescendre à Nyaung Shwe et retrouver le calme et confort du Thanakha Inle Hotel. Un grand souvenir pour nous ! 

 

gulliver

Gulliver Travels

Vingt ans de vie commune ont fait de Gulliver Travels la référence de la découverte intime de la Birmanie. Chez nous, que du voyage sur-mesure, la passion d’un pays à partager et notre disponibilité pour un voyage unique: le vôtre.
0 CommentairesRéagir

Vivre en Birmanie

PUBLIREPORTAGE

Un bon endroit pour retrouver le goût de l’Ô’thentic

Manger des galettes à la bretonne ou des croque-monsieurs dans un restaurant tenu par deux Français, avec en fond sonore des reprises de Daniel Balavoine ou de Renaud, vous pensiez que c’était...