La Birmanie à l’heure des Indications Géographiques

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 26/06/2018 à 20:00 | Mis à jour le 26/06/2018 à 20:00
photo groupe élargi

La semaine dernière, un séminaire sur les Indications géographiques (IG) et le droit des marques a été tenu à Naypyidaw. Organisé par le ministère de l’Education birman, le ministère de l’Agriculture français, l’Institut National de Propriété Industrielle, le Service Economique Régional de Singapour et le Service Economique de. La rencontre avait pour but d'informer les parlementaires notamment sur les Indications Géographiques. Celles-ci : "pourraient être un formidable outil pour préserver le patrimoine culturel et historique du pays en établissant les liens entre une zone de production, le savoir-faire des producteurs et la qualité d'un produit. Les IG pourraient contribuer de manière significative au développement économique de la Birmanie en y augmentant les revenus des producteurs locaux" a expliqué l’Ambassadeur de France Olivier Richard. Cette formation survient alors que les parlementaires doivent voter plusieurs projets de loi datant du 15 février 2018. Donnant un cadre à la propriété intellectuelle en Birmanie, ces lois portent sur les droits d'auteur, les brevets ainsi que sur les marques. Elles doivent donc encore être approuvées par le Parlement et la Chambre basse. Quatre produits seraient en priorité concernés par les IG : le riz Shwe Bo Paw San, les mangues Sein Ta Lone, la laque Bagan et le café Ywa Ngan.
 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com