La Birmanie en manque de policiers

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 18/03/2019 à 16:00 | Mis à jour le 18/03/2019 à 16:00
La Birmanie en manque de policiers

Avec un policier pour 650 habitants, ce sont 700 policiers qui devraient être recrutés par mois, selon le ministère des Affaires Intérieures. Selon le major général Aung Thu, ministre adjoint du-dit ministère : “La police a reçu l'accord de recruter 30 000 officiers et 140 000 subalternes, mais il n'y a que 15 000 officiers et 70 000 personnel de rangs inférieurs.” En 2018, 7 800 agents auraient été recrutés par le ministère. Dont la plupart, 70%, sont répartis sur les régions de Mandalay et de Yangon. Les deux villes où la criminalité est la plus élevée, selon le ministère qui assure que les statistiques sur ces trois dernières années montrent que le crime augmente en Birmanie, les crimes les plus fréquents étant le meurtre et le viol. Selon lui : “le crime est un des défis les plus importants auquel doit faire face une nation avec une démocratie naissante. Toutes les organisations et le public doit participer à la lutte contre le crime.”

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale