Mardi 22 septembre 2020

Inaction face à des plaintes pour pollution d’eau dans l’Arakan

Par Julia Guinamard | Publié le 13/08/2020 à 23:00 | Mis à jour le 13/08/2020 à 23:00
Photo : Des eaux noircies aux hydrocarbures autour de l'île de Kyaukpyu
Des eaux noircies aux hydrocarbures autour de l'île de Kyaukpyu en Birmanie

« La couleur de l'eau de la rivière d’Ann Chaung Wa a tourné au noir. Et dans d’autres rivières et ruisseaux, on ne voit plus de poissons ni de crevettes. Même si leurs eaux ne sont pas noires, ils sont aussi contaminés », a déclaré un membre de l‘organisation de la société civile Ann Regional China Pipeline Watch. Le 24 juillet 2020, l’organisation a divulgué des résultats de tests inquiétants sur la pollution de l’eau près de l’île de Kyaukpyu, dans l'état de l'Arakan, d’où partent deux pipelines transportant du pétrole et du gaz naturel à destination de la Chine. Depuis un mois, les prises des pêcheurs ont diminué de 70 % et les usagers de la rivière auraient des problèmes cutanés. C’est la troisième année consécutive que ces observations sont faites : « Au cours des dernières années, nous avons constaté une diminution inquiétante des réserves de moules à cause de la pollution de l'eau. Le gouvernement doit essayer de trouver une solution. Les habitants de la région dépendent de l'eau pour leur subsistance et sont très affectés », explique Ann Regional China Pipeline Watch.

Le responsable régional de la Direction de la pêche a cependant déclaré ne pas être au courant de cette possible contamination, ajoutant que dès qu’il en sera informé, il prendra des mesures : « Nous n'avons pas pu nous rendre dans les zones touchées en raison de la situation régionale [la guerre civile], nous avons donc des difficultés à accéder aux informations ». Début août, l’organisation de la société civile a également demandé au gouvernement une enquête sur la rivière de Thanzit, elle aussi près de l'île de Kyaukpyu : « Il faut enquêter sur la cause de la pollution pour identifier si elle est due au pétrole brut, à une fuite de l'oléoduc ou aux bateaux pétroliers ». Le gouvernement est, pour le moment, resté silencieux.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Élection

Election, piège à trouffion

Jusqu'au 25 septembre, LePetitJournal.com Birmanie publie à nouveau des articles plébiscités par les lecteurs. L’occasion de les découvrir ou de les relire. Comme sur les militaires et les élections.

Communauté

CULTURE

Pourquoi l’escargot n’a jamais de courbatures

Jusqu’au 25 septembre, LepetitJournal.com Birmanie publie à nouveau des articles plébiscités par les lecteurs, dont des contes birmans traduits par Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie.

Vivre en Birmanie

Élection

Election, piège à trouffion

Jusqu'au 25 septembre, LePetitJournal.com Birmanie publie à nouveau des articles plébiscités par les lecteurs. L’occasion de les découvrir ou de les relire. Comme sur les militaires et les élections.