Mercredi 17 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Début du forage pétrolier et gazier pour 20 entreprises

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 01/06/2019 à 16:00 | Mis à jour le 01/06/2019 à 16:00
Début du forage pétrolier et gazier pour 20 entreprises en Birmanie

Les entreprises ayant remporté un appel d’offres en 2014 et 2015 pour l’exploitation de pétrole et de gaz vont commencer le forage d’exploration à partir de cette année, d’après les membres du ministère de l’Electricité et de l’Energie (MOEE).  Environ 20 entreprises ont signé un contrat avec la Myanmar Oil and Gas Enterprise sous l’égide du MOEE, et ont passé les cinq dernières années à étudier l’activité sismique des sites sélectionnés, à la fois sur terre et sur mer, dans le cadre des Contrats de Partage de Production (PSCs) passés avec le gouvernement. "Les entreprises ont atteint le stade du forage, dans le cadre de leur contrat. Si elles décident qu’il n’est pas commercialement viable de passer au stade de la production après que le forage ai été réalisé, elles peuvent choisir d’interrompre le contrat", a déclaré Min Min Oo, secrétaire assistant du MOEE. Des délais seront également permis avant le début de la période de forage, si les entreprises prennent plus de temps que prévu pour achever leur étude de conservation environnementale, ou pour régler la question de la compensation des locaux vivant près des zones de forage. Actuellement en Birmanie, 32 entreprises pétrolières provenant de 20 pays différents mènent des opérations d’exploration et de production sur 63 sites différentes.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ALERTE INFO

CONGÉS – lepetitjournal.com Birmanie prend ses quartiers d'été

À partir de ce 12 juillet, la rédaction prend ses quartiers d'été. Retour prévu le lundi 2 septembre ; 6 semaines d’absence ? Ça va être long… Pas tant que cela car ce n’est qu’un « congé partiel ».

Expat Mag

Tokyo Appercu
POLITIQUE

Japon : élections à la chambre des conseillers

Le 21 juillet prochain se tiendront au Japon les élections de la chambre des conseillers qui verront se renouveler la moitié des sièges de l’assemblée (dans trois ans pour l’autre moitié).