Jeudi 24 juin 2021
Birmanie
Birmanie

Bilan sanglant dans la région de Sagaing

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 13/04/2021 à 00:00 | Mis à jour le 19/04/2021 à 10:45
Le bilan des victimes continue de s’alourdir en Birmanie

Alors que les mouvements de protestations diminuent dans certaines régions de la Birmanie, Sagain, région située non loin de Mandalay devient un bastion de la protestation. Début du mois d’avril, un policier en grève a pris la tête d’un petit groupe armé afin d’attaquer les forces de sécurité de la ville de Tamu, près de la frontière avec l'Inde, tuant cinq policiers avec plusieurs grenades. Des soldats postés non loin ont riposté en ouvrant le feu avec des mitrailleuses tuant la totalité du groupe armé. Le lendemain dans le district de Yinmabin, dans la région de Sagaing, les manifestants ont fait face à l’armée ce qui a conduit à six arrestations. Selon certains médias locaux, deux des interpellés sont décédés en détention. Le 4 avril, une mine a explosé au passage d’un camion de l’armée incitant les soldats lourdement armés à tirer en représailles. Des tirs nourris ont alors été échangés avec des groupes de manifestants. Le même jour, une grenade a été lancée sur un camion rempli de soldats qui tiraient sur des manifestants qui érigeaient des barrages. Quelques jours plus tard, dans le district de Kalay, dans la même région, un groupe de protestataires a réussi à obtenir des forces de sécurité birmane un échange de prisonniers libérant neuf civils en échange de sept policiers capturés par les habitants. Dans la ville de Taze, l’armée a tiré à balles réelles tuant au moins huit manifestants et faisant une vingtaine de blessés. Les médias citent souvent la région de Sagaing où des dizaines de milliers d’habitants continus de manifester en masse tous les jours alors que le nombre de protestations diminue dans certaines zones du pays en raison de la répression sanglante de l’armée et du nombre croissant de morts.  Le bilan des victimes depuis le putsch militaire s’élève à 701  victimes mais la junte ne fait état que de 248 morts dont 16 militaires selon son porte-parole.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Birmanie ?

IDÉE SORTIE

Nouveau menu déjeuner en juin à L’Othentic

L’adresse est devenue un incontournable de la bonne cuisine et des bonnes soirées. Et voila que Christophe Bonzi et son équipe nous propose un menu déjeuner attractif et gustatif. A essayer d’urgence.