Vendredi 14 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SPORT – Le baseball et l'équipe nationale birmane

Par David Hardillier | Publié le 15/09/2017 à 00:00 | Mis à jour le 22/09/2017 à 12:47
Baseball Birmanie

Le saviez vous? La Birmanie possède une équipe nationale de baseball. Ce sport, si populaire aux États-Unis et en Asie, possède aussi ses adeptes à Yangon. Petit historique de cette équipe de sport pas comme les autres.

équipe de baseball Birmanie

Lorsque l’on se renseigne sur les sports les plus populaires au Myanmar, on entend parler de boxe, de football, de chinlon mais… jamais de baseball. Et pour cause : le baseball, en Birmanie, est un sport très jeune. La Fédération Nationale (alors présidée par Aung Naing Oo) et l’équipe nationale n’existent que depuis l’année 2000. D’à peine une trentaine de joueurs à la création de la fédération, le nombre de licenciés birmans a depuis grimpé à une centaine. Ce rêve de fonder une équipe nationale, un certain Toru Iwasaki y est pour beaucoup. M. Iwasaki, c’est au départ un ancien employé de l’ONU à Yangon, mais aussi un grand amateur de baseball. Un sport qu’il à pratiqué depuis tout jeune dans son pays d’origine, le Japon. Lors de la création de la première sélection birmane de baseball, en 2000, il accepte d’en devenir l’entraîneur.

Un véritable défi : au départ, rien n’a été simple
À l’époque, les infrastructures n’existaient pas dans le pays, pas plus que les équipements de jeu, spécifiques. Tant bien que mal, pourtant, les premiers matchs ont d’abord eu lieu à l’Aung San stadium contre une sélection du Japon. Ce n’est qu’un an plus tard que le Ministre birman des Sports donne son autorisation pour la construction d’un stade, intégré au complexe de l’Institut des Sports de Yangon, le stade de Kyaikassan à Yankin. Entre temps, une solide amitié s’est nouée entre la Birmanie et le Japan High School Baseball Federation. C’est elle qui, la première, offrit les premiers conseils d’entraînement et les premiers équipements nécessaires à la pratique du baseball en Birmanie. Les Nippons, en plus, accueillent des joueurs birmans pour des stages.

Zaw Zaw Oo

Cette dynamique porte ses fruits : vient ensuite un soutien renforcé non seulement de la fédération japonaise, mais aussi de la Fédération Asiatique de Baseball. Ce qui permet à la jeune équipe birmane de bénéficier d’une aide technique de joueurs nippons et de responsables de comités asiatiques. En 2003, le premier match amical entre le Japon et la Birmanie est organisé à Yangon, dans le stade de Kyaikassan. En 2005, la fédération de baseball de Birmanie est reconnue par le comité olympique de Birmanie, puis,  quelques mois plus tard, devient le vingtième membre de la fédération asiatique. Enfin, en juin 2006, la fédération birmane rejoint la Fédération Internationale de Baseball. La reconnaissance de l’équipe est désormais établie et mondiale. L’équipe de Birmanie a participé à différentes compétitions internationales : les 23èmes SEA Games (l’équivalent des jeux Olympique pour la zone Sud-est asiatique) à Manille en 2005, mais également ceux organisés en Thaïlande en 2007 (où les Birmans terminent le tournoi à la quatrième place).  2008, dramatique année pour la Birmanie : le cyclone Nargis dévaste tout sur son passage. Le stade et les infrastructures de baseball n’y échappent pas. Cela n’empêche pas l’équipe de participer un an plus tard à l’Asian Cup Game en Thaïlande.

En 2013, Zaw Zaw Oo, pitcher (lanceur) de l’équipe, est remarqué et sélectionné au sein de l’équipe des "Kagawa Olive Guyners" au Japon. Premier joueur de baseball birman à devenir professionnel et à évoluer hors de son pays, Zaw Zaw Oo donne même son nom à un geste : le "Zaw Zaw Ball", lancer très incurvé et aisément reconnaissable, selon les spécialistes. Zaw Zaw Oo évolue toujours au sein de son équipe au Japon.  C’est une véritable success story pour ce joueur, tant les conditions d’entraînement en Birmanie sont différentes de celles que peuvent connaître d’autre joueurs à l’étranger. En effet, les joueurs ne peuvent pas s’entraîner lors de la saison des pluies et pour le reste de l’année, doivent cumuler travail en semaine et entraînement durant les week-end. Deux vies pas toujours évidentes à mener de front.

Tout le monde peut venir pratiquer le baseball à Yangon. Pour s’entraîner, il suffit de venir au stade de  Kyaikassan les week-ends entre décembre et mai. Il serait dommage de manquer cette occasion. On se donne rendez vous en décembre? 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

CULTURE

Contes birman: Pourquoi il y tant de pagodes à Bagan?

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays, qui transmettent une morale au travers d’une courte histoire. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie...