Dimanche 23 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ROOFTOPS – Les « the place to be » de l’été 2018 au Liban

Par Hélène Boyé | Publié le 08/08/2018 à 14:30 | Mis à jour le 08/08/2018 à 15:51
Photo : prise de la page Facebook de PRE Beirut
PRE Beirut 4

Ce sont « les endroits où il faut être ». Du très chic pour beautiful people au plus décontracté pour petit budget, il y en a pour tous les goûts. Voici la cuvée 2018 de notre sélection à Beyrouth et en dehors.

 

Beyrouth

LE CAPITOLE :
Une des adresses les plus chics de Beyrouth. Situé rue Riad Solh, au centre-ville de Beyrouth, ce bar lounge est aussi un restaurant à la carte internationale et à la décoration contemporaine épurée. Comptez un minimum de 50$ par personne pour dîner (hors boisson). Son plus, un bar circulaire avec une vue imprenable sur le clocher de la cathédrale Saint-Georges et les minarets de la mosquée Mohammad al-Amin.

rooftop capitole

 

IRIS :
L'une des adresses les plus prisées de Beyrouth a quitté l'immeuble du journal An-Nahar, situé place des Martyrs, pour aller sur le toit du Pavillon Royal, au Beirut Waterfront District (ex-Biel). Toujours bobo chic, la décoration est faite de jardins suspendus et de boiseries soignées. On y va pour voir le coucher de soleil et aussi pour y être vu ! Loin du centre-ville, les soirées se prolongent maintenant jusqu’à 4 heures du matin.

PRE :
Le SKIN CITY a changé de nom et s’appelle maintenant le PRE. Toujours situé rue Georges Haddad, dans le quartier du port de Beyrouth, cette boîte de nuit offre une vue incomparable sur le centre-ville de Beyrouth et la mer. Profitez tous les jours du happy hour de 19h à 21h.

THE ROOF :
C’est le plus haut rooftop de Beyrouth et aussi le plus chic, situé au 26eme étage du très luxueux hôtel Four Seasons, à Zeytouna Bay. La vue panoramique sur la mer embrasse toute la baie nord de Beyrouth jusqu'au Casino du Liban, à Jounieh.  Au menu, une cuisine asiatique fusion et une carte originale de cocktails et mocktails (cocktails sans alcool). Les mercredis et jeudis soir, un groupe de musique met l'ambiance avec les standards du moment. Assurez-vous d'avoir réservé à l'avance.

FABRK :
Situé au cœur du tout nouveau quartier tendance de Mar Mikhael, rue d'Arménie. Une vraie ambiance « urban lounge » avec billard et babyfoot.  Leurs cocktails et autres boissons alcoolisées sont à moins 50 % durant la « happy hour » de 17h30 à 21h. Tenue correcte exigée.

rooftop Fabrk

 

STAIRWAYS
Situé dans une rue juste en face de FABRK, voici une toute nouvelle adresse à l'ambiance bobo et décontracté.  Ici, on est loin du bling-bling et du tumulte de la rue d'Arménie. Pour dîner ou boire un verre en toute tranquillité.

rooftop Stairway

 

COOP D'ETAT :
Situé sur le toit de l'immeuble Saifi Urban Gardens, rue Pasteur, parallèle à Gemmayzé.  A l'origine, c'était un institut d'apprentissage de la langue arabe, crée en 2008. Pour répondre aux besoins en logement des étudiants venus de l'étranger apprendre l'arabe, les propriétaires ont restauré en 2010 ces deux immeubles traditionnels libanais de l’ensemble pour ouvrir une auberge de jeunesse, un restaurant « Em Nazih » et sur le toit, un bar. La clientèle est donc étudiante, européenne et artistique. Recommandé pour les petits budgets. 

POOL D'ETAT :
C’est le jumeau du précédent. Situé sur le toit de l'immeuble Hamra Urban Garden. Ouvert depuis 2016, ce rooftop est aussi une adresse piscine de jour. 10.000 LL en semaine pour avoir accès à la piscine de 15 m et 20.000 LL le week-end. L’atout indéniable de ce rooftop est son espace arboré ; 20 arbres adultes qui en font un vrai poumon vert. Lui aussi est recommandé pour les petits budgets. 

 

Sortons de Beyrouth. Direction Dbayeh, au nord de Beyrouth. Depuis plusieurs années, la région voit se multiplier bars et restaurants branchés.

SPINE :
C’est une toute nouvelle adresse cuvée 2018, située entre l’autoroute de Dbayeh et la route de la mer. Ambiance lounge bar avec une décoration très design faite de lumières géométriques. Pour prendre un verre ou pour dîner.

rooftop spine

 

Jounieh

TRINIDAD :
Il se trouve sur la route de l'ATCL. La décoration est tropicale et cubaine avec paillottes et perroquets.

 

A une cinquantaine de kilomètres au nord de Beyrouth, Batroun et sa région sont le Saint-Tropez du nord du Liban.

TITANS’ ROOFTOP :
Au cœur de Batroun même, il est situé sur le toit d’un bâtiment d’à peine un étage. Son plus, c’est qu’il est complètement les pieds dans l’eau. Murs blancs immaculés et décoration turquoise, on se croirait à Mykonos. Le dépaysement est garanti.

ODD Rooftop :
Ici, nous sommes avant Batroun, sur la plage de Kfaraabida. C’est une boîte de nuit. Dj, danseuses et acrobates animent la scène. Pour le couché de soleil, vous pouvez profiter d’une ambiance plus lounge.

ODD Rooftop

 

Tout aussi à la mode au cœur de l’été libanais mais eux ne sont pas situés sur des toits d’immeubles, il s’agit des bars ou boîte de nuit de plein air. Le quartier du Beirut Waterfront District, ex Biel, en concentre plusieurs : Garten, AHM et le MusicHall.

 

N’oubliez pas aussi que nombre de « plages » font bar et boîte à la tombée de la nuit. A Beyrouth, c’est le cas du Sporting qui devient « Decks on the Beach » avec des soirée DJ, pour une ambiance bobo. Le Riviera devient le « Bahay Island », une boîte de nuit avec musique arabe. En dehors de Beyrouth, c’est aussi le cas de l’Iris Beach au sud, ou de Pierre And Friends au nord, entre autres.

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Actualités

RÉTROSPECTIVE

Hezbollah, TSL, Rue Badreddine…l’actu de la semaine au Liban

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par les menaces de Nasrallah contre Israël, les dernières audiences du procès de l’assassinat de Hariri et les tensions entre le PSP et le CPL.

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à