Mercredi 19 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Rencontre avec Alice Mogabgab, fondatrice du Beirut Art Film Festival

Par Karine Hayek Germani | Publié le 27/10/2017 à 08:07 | Mis à jour le 30/10/2017 à 10:46
Photo : Alice Mogabgab
alice Mogabgab

Pour sa troisième édition, le Beirut Art Film Festival (BAFF), qui se déroulera du 6 au 25 novembre, sera placé sous le signe de la liberté. Rencontre avec sa fondatrice, Alice Mogabgab.

 

Quels seront les temps forts du BAFF ?

Les temps forts seront nombreux.  Le BAFF 2017 va aller à la rencontre du jeune public : c’est le BAFF Extramuros.

Du 6 au 10 novembre, Le BAFF se déplacera dans une soixantaine d’établissements scolaires dans toutes les régions du Liban. Près de 10.000 écoliers verront le documentaire : « Hergé à l'ombre de Tintin » d'Hugues Nancy.

Du 20 au 24 novembre, 15 documentaires seront proposés aux 13 universités partenaires du BAFF. Les projections seront gratuites et ouvertes à tous.

Trois conférences dans les universités sont au programme aussi cette année : Une à l’université Antonine, sur le dessin de presse avec pour invité, le caricaturiste et bédéiste-reporter, Patrick Chappatte, l’autre sur les effets visuels qui aura lieu à l’ALBA, avec la réalisatrice, spécialiste des effets visuels, Eve Ramboz, la troisième se déroulera à l'Université Saint-Joseph, il s’agit de lecture par le critique d’art bruxellois, Michel Baudson, de son œuvre « Le Musée Imaginaire de Tintin ».

15 centres culturels dans les régions projetteront des documentaires les samedis 11, 18 et 25 novembre.

Nous proposerons une programmation riche et variée pour apporter l'art et le cinéma au plus près des libanais, notamment grâce au travail colossal géré par des bénévoles, avec beaucoup d'enthousiasme. Le pays est formidable, l'expérience en vaut la peine.

 

Quel est le « coup de chapeau » du BAFF ?

Le « Coup de chapeau » cette année va à Hady Zaccak pour son travail remarquable d'archiviste et d'historien du Liban contemporain. Hady Zaccak est non seulement un grand réalisateur, mais il est doublé d'un historien passionné. Les six films sélectionnés pour le BAFF sont à redécouvrir et à revoir. Ils revisitent l'histoire du Liban, de son cinéma, de sa capitale, de sa culture...

Rendez-vous avec Hady Zaccak le vendredi 17 novembre à 18h00 dans la salle 2 du Metropolis Empire Sofil pour la projection de 6 de ses films.

 

Le programme complet est sur www.bafflebanon.org

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à

Sur le même sujet