Dimanche 20 septembre 2020

PRIX FEMINA ÉTRANGER 2016 - Un auteur libano-américain lauréat

Par Mariam Serhan | Publié le 27/10/2016 à 19:42 | Mis à jour le 28/10/2016 à 18:57

 

Rabih Alameddine s'est vu décerner mardi le prix Femina étranger pour son roman "An Unnecessary Woman" ("Les vies de papier" pour la version française).

Le prix Femina fut créé en 1904 par la revue "La Vie Heureuse". Ce prix se veut d'abord la promotion de la revue qui est alors concurrencée à l'époque par la revue Femina.

En 1904, le Goncourt échappe de justesse à Myriam Harry pour son roman "La Conquête de Jérusalem". C'est dans l'idée de ?réparer une injustice?, ainsi que l'annonça Caroline de Broutelles, alors directrice de la publication de la revue, qu'un jury composé exclusivement de femmes de lettres se forme. Le prix Femina se propose ainsi de récompenser le meilleur roman français de l'année.

Le prix Femina étranger, quant à lui, voit le jour en 1985 et couronne le meilleur roman étranger de l'année. Cette année, le jury a décide de récompenser, pour la première fois, un auteur libanais. Le roman primé raconte l'histoire d'Aaliya Saleh, 72 ans, ancienne libraire et amoureuse de littérature, et celle de sa ville Beyrouth. « Rabih Alameddine porte un ?regard précis, parfois déchirant' sur la place de la femme au Liban », écrit Sophie Pujas, journaliste à l'hebdomadaire français Le Point.


Marima SERHAN (www.lepetitjournal.com/Beyrouth) jeudi 27 octobre 2016

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

 

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Beyrouth ?

LITTERATURE

Rentrée Littéraire 2020 : les livres à ne pas manquer

L’été est fini. Nous avons épuisé notre stock de lectures d’été. Guidé par l’avis de libraires parisiens, lepetitjournal.com vous présente une sélection de livres afin de bien commencer la rentrée.

Vivre à Beyrouth

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Sur le même sujet