Mardi 7 juillet 2020

Poinsettia, l’incontournable de Noël

Par Hélène Boyé | Publié le 15/12/2019 à 21:22 | Mis à jour le 16/12/2019 à 11:07
poinsettia, étoile de Noël

Cette plante exotique est aussi appelée « Etoile de Noël » en raison de sa floraison qui a lieu au moment des fêtes de fin d’année.

 

Aussi appelé Euphorbia pulcherrima (Euphorbe écarlate) ou « Mexican flameleaf » chez les Anglosaxons ou encore « flores de la noche buena » (fleurs de la nuit sainte) au Mexique, son pays d’origine, le poinsettia « fleurit » de la fin de l’automne jusqu’au début de l’année suivante.

Ce n’est pas la fleur proprement dite qui prend cette couleur rouge écarlate bien connue mais la bractée c’est-à-dire les « feuilles » supérieures de la plante qui entourent la véritable fleur qui elle est jaune et très petite.

Le poinsettia offre une large gamme de couleurs, il peut être grenat, rose pâle, vif, blanc neige ou jaune…

 

Des origines aztèques

Déjà connue chez les Aztèques qui utilisaient ses pigments pour colorer le textile et sa sève pour diminuer la fièvre, une ancienne légende raconte qu’une déesse vécut un chagrin d’amour si douloureux que son cœur en saigna. Des gouttes de son sang tombèrent sur une plante qui se colora ainsi d’un rouge intense : le poinsettia.

C’est en 1828 que Joël Poinsett alors ambassadeur des Etats-Unis au Mexique, médecin et botaniste, ramène dans son pays la plante, fasciné par sa couleur écarlate. Suite à son décès le 12 décembre 1851, le Congrès américain nomme cette plante « poinsettia » en hommage à cet homme illustre et instaure la Journée nationale du poinsettia le 12 décembre.

Au début du XXe siècle, un émigré allemand, Paul Encke, qui vit en Californie et cultive le Poinsettia, a l’idée de vendre pour les fêtes de fin d’année des bouquets de ces bractées fraîchement coupées. Le succès est de suite au rendez-vous. De Noël en Noël, la mode du Poinsettia pour les fêtes de fin d’année se propage à l’ensemble des Etats-Unis puis à l’Europe. C’est vers les années 60 que l’on passe de la tradition de la fleur coupée à la plante en pot.

 

Ne pas trop l’arroser

Comment conserver son « Etoile de Noël » une fois passé le Nouvel An ? Ses origines exotiques font d’elle une parfaite plante d’intérieur où la température de l’air doit être comprise entre 18 et 20°. Le sol doit être riche, il faut donc la maintenir dans du terreau.

A partir de janvier, la plante entre en période de repos végétatif, sa « floraison » est terminée pour l’année, il faut réduire les arrosages, le mieux et d’attendre que le sol soit sec entre deux arrosages et avec de l’eau à température ambiante, l’eau du robinet sera trop fraiche. Il faut aussi veiller à ce que le pot soit bien drainé pour éviter que les racines ne baignent dans l’eau.

A la fin du mois d’avril, il convient de tailler le Poinsettia c’est-à-dire réduire ses tiges à 10 cm de haut maximum et de la rempoter toujours avec du terreau. A partir d’août-septembre, il faut reprendre un arrosage plus régulier et apporter de l’engrais en vue de la préparer à la prochaine « floraison ».

A partir de mi-septembre et pendant environ deux mois et demi, parce que le poinsettia est une plante dite « à jours courts », il faut scrupuleusement la plonger 12 à 14 heure dans l’obscurité totale. C’est de cette manière que l’on va stimuler la « floraison » des bractées. Elles vont petit à petit se colorer de rouge vif… c’est alors qu’opère la magie de Noël !

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

audrey mar 17/12/2019 - 17:41

Merci pour cette explication. Je viens justement d'en acheter un et je me demandais son origine et son entretien. Joyeux Noël à tous!

Répondre

Actualités

Les filles au Liban en première ligne face au coronavirus

La pandémie a surgi au Liban dans un contexte de crise économique sévère. Entre lutte contre la faim, discriminations et violences, Plan International met en garde sur la vulnérabilité des filles