Dimanche 8 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les mezzés, incontournables de la cuisine libanaise

Par Nassima Said | Publié le 05/06/2019 à 10:25 | Mis à jour le 05/06/2019 à 11:57
Mezze Liban gastronomie

Reconnu pour sa gastronomie, le Liban se découvre aussi à table. Tour de la multitude d’entrées à goûter au pays du Cèdre.

 

Les mezzés sont ces nombreuses entrées servies aussi bien lors de repas conviviaux sans chichis que dans les restaurants animant les rues libanaises. A picorer avec du khobz arabi (littéralement « pain arabe », qui se rapproche de la pita), ils se consomment sans modération. Véritable institution des tablées méditerranéennes, les mezzés laissent entrevoir la richesse d’une histoire millénaire, faite de rencontres de peuples et de cultures.

 

Le terme mezzé vient du persan « mazzé » qui signifie saveur. On utilise le même mot, de Grèce à l’Iran, en passant par la Turquie et le Liban, pour désigner ces petits plats dont chaque pays a ses spécialités.

Si on ignore l’origine exacte du mezzé, certains affirment qu’il serait né dans la plaine de la Békaa, considéré comme le grenier à blé du Levant. Ses terres fertiles ont permis aux Libanais de développer un art culinaire fin et varié, principalement végétarien. 

 

Parmi la variété de mezzés froids et chauds, LPJ Beyrouth vous en recommande quelques-uns.  

 

Les mezzés froids :

- Taboulé libanais
Le plat national libanais.Totalement différent du taboulé à base de semoule que l’on connaît en France, cette salade est principalement composée de persil finement émincé et de petits dés de tomates, agrémentée de boulghour (blé concassé ) et de feuilles de menthe, généreusement assaisonnée de jus de citron et d’huile d’olive.

- Hommos  
Cette purée de pois chiche, mélangée avec du tahiné (crème de sésame) qui lui donne sa texture onctueuse, est un incontournable dont le Liban et Israël revendiquent la paternité. Arrosé d’huile d’olive, il est addictif. Le hommos peut être accompagné de viande grillée ou de pignons de pin.

- Moutabbal
Il est très proche du caviar d’aubergine que l’on sert en Grèce.

- Fattouche
Cousine éloignée de la salade niçoise, cette salade est notamment composée de pourpier, une variété de salade oubliée, agrémentée de petits morceaux de pain libanais grillé, et assaisonné de sumac, une épice orientale de couleur rouge au goût acide et poivré. 

  - Feuilles de vigne farcies
Les feuilles de vigne blanchies sont roulées autour d’une farce, qui peut être végétarienne, composée essentiellement de riz,  ou à base de viande. Bien rouler la feuille de vigne, qu’on appelle dolma en Grèce, demande un peu de dextérité et beaucoup de pratique.

 

Les mezzés chauds :

- Kebbé
Le kebbé est une boulette de viande croustillante en forme de torpille, faite de viande hachée mélangée au boulghour, elle-même farcie de viande hachée agrémentée de pignons. On les déguste aussi bien nature qu’accompagné d’une sauce au yaourt grec. Le kebbé a sa variante végétarienne.

- Samboussek
Ce sont des petits chaussons, frits ou grillés, farcis au fromage ou à la viande.

- Soujouk
Originaires du Caucase, ces petites saucisses très épicées, frites ou grillées, qui peut rappeler la merguez, sont généralement assaisonnées de jus de citron, d’une sauce au sumac ou d’un sirop de grenade.

- Foul
Le foul est un mezzé rustique, composé de fèves longuement mijotées, assaisonné d’ail, d’huile d’olive et de jus de citron.

 

 

Nous vous recommandons

38817141_1672233566219342_7280213572402020352_n

Nassima Said

Curieuse de découvrir le Liban dans toute sa profondeur, je veux saisir ce qui se cache derrière ses apparences.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Beyrouth ?

CINÉ

Beirut Art Film Festival : Un acte de foi dans la renaissance du Liban

Un mois et demi après l'annonce du Beirut Art Film Festival - BAFF et malgré la situation difficile au Liban, l'inauguration de la 5ème édition du Festival s'est tenue à l’AUB, le jeudi 5 décembre.

Vivre à Beyrouth

COMMUNIQUÉ

FANTASMEEM du Goethe-Institut Libanon en soutien aux designers

Lancé en septembre 2018, le programme FANTASMEEM vise à construire un pont entre la créativité artistique, l’artisanat et l’entreprenariat culturel avec un intérêt particulier pour le design.

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

A la découverte du patrimoine thaïlandais reconnu par l’UNESCO

Réputée pour ses plages tropicales et parcs nationaux, ses temples, ses ruines anciennes, la Thaïlande ne manque pas de charme et plusieurs sites ou villes sont d'ailleurs reconnus par l’UNESCO