Samedi 23 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La fièvre "Gilets Jaunes" gagnera-t-elle le Liban ?

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 21/12/2018 à 11:53 | Mis à jour le 21/12/2018 à 12:47
gilets jaunes

Depuis plusieurs jours, le hashtag   qui signifie "je descends dans la rue" a été lancé sur les réseaux sociaux en vue d'une manifestation dimanche prochain à Beyrouth. Ces appels sont accompagnés de photos de gilets jaunes frappés du cèdre libanais.

Alors que le phénomène "Gilets Jaunes" a gagné Israël, l'Irak et l'Egypte, le Liban est peut-être en passe de suivre la même voie.

Dimanche dernier, le partir communiste libanais (PCL), ainsi que plusieurs associations issues de la société civile, avient manifesté dans le centre-ville de la capitale contre la corruption, les taxes trop élevées et la gabegie de l'Etat. Certain manifestants portant des gilets jaunes ont été appercus dans le cortège.

Dans son appel, le PCL n'avait pas hésité à inscrire ce rassemblement dans le sillage du mouvement des "Gilets Jaunes" en France. Le secrétaire général du PCL a expliqué que le mouvement des "Gilets Jaunes", qui s'est rapidement propagé en Europe, était le signe de la colère des peuples contre ses élites et de la protestation des citoyens contre l'Etat central.

Depuis le début de la semaine, le mot clef "je descends dans la rue" en arabe fait le buzz sur Facebook et Twitter pour appeler à un "acte II" de la contestation contre le pouvoir politique, incapable pendant sept mois de s'entendre sur la formation d'un gouvernement. Ces messages d'appels sont souvent illustrés par des photos de gilets jaunes, alors que le mouvement montre des signes d'essouflement en France

Une analyse rapide des individus relayant ces messages laisse à penser que cet appel a été initié par des sympatisants du Hezbollah chiite, dont le jaune est la couleur officielle

 

gilet jaune liban

 

gilet jaune

 

gilet jaune

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Communauté

INTERVIEW

Fanny Ardant : « Enfant, je rêvais que j’étais libanaise »

​​​​​​​Invitée par l’Institut français, l’une des plus grandes actrices françaises sera au Liban le 28 février pour une représentation de Hiroshima mon amour au théâtre Al-Bustan.

Que faire à Beyrouth ?

CONFÉRENCE

Table-ronde sur les réfugiés, migrants et déplacés, mardi 5 mars

Dans le cadre du mois de la francophonie, la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient organise une table-ronde sur le thème des réfugiés, migrants et déplacés le mardi 5 mars, à 16h, à Beit Beirut