Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Jack Lang : « Il y a tellement de préjugés sur le monde arabe »

Par Cassandre Beylot | Publié le 24/07/2019 à 09:25 | Mis à jour le 24/07/2019 à 14:28
Jack Lang Liban, Institut français à Deir el-Qamar

À l’occasion de la conférence « Patrimoine syrien, chronique d’une destruction annoncée », organisée vendredi par l’Institut français à Deir el-Qamar, nous avons rencontré le président de l’Institut du monde arabe (IMA) et ancien ministre de la Culture. 

 

Lepetitjournal.com Beyrouth : dans quelle mesure le patrimoine syrien est-il en danger à l’heure actuelle ?

 

Jack Lang : Il est plus qu’en danger, il est déjà meurtri. La guerre monstrueuse, menée depuis des années par le régime du président Bachar el-Assad, a détruit un très grand nombre de sites. La Syrie est un des pays les plus riches en trésors historiques. Le régime syrien est un régime criminel qui a non seulement assassiné des centaines de milliers de Syriens, mais a meurtri une grande partie du patrimoine.

 

Vous connaissez bien le Liban, qui subit de plein fouet les conséquences de la guerre en Syrie avec l’afflux de réfugiés…

 

La situation est préoccupante parce qu’aujourd’hui, l’Iran et la Russie interviennent fortement en Syrie. D’ailleurs, sans la Russie et l’Iran, le régime Assad serait en grande difficulté. Malheureusement, pour l’heure, il n’y a pas d’espoir. C’est terrible pour les réfugiés syriens qui vivent une situation insupportable. C’est également terrible pour les Libanais qui accueillent avec beaucoup d’hospitalité des millions de réfugiés. Pour le moment, la situation est très difficile.

 

Vous avez donné une certaine visibilité à l’IMA. Quelles sont vos ambitions en tant que directeur ?

 

Mettre en valeur les richesses des cultures arabes. Il y a tellement de préjugés, d’ignorance et de clichés sur le monde arabe en Occident. La mission de l’Institut, c’est de justement de montrer, à travers des expositions, rencontres et manifestations artistiques, que le monde arabe est riche, porté par une grande histoire et, aujourd’hui, par une jeunesse qui souhaite vivre et s’épanouir.

 

Le Liban est très présent à l’IMA

 

Le Liban est très présent à l’Institut du monde arabe, à travers des écrivains, des artistes et autres. En septembre prochain, le Liban sera le principal pays hôte principal de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain. Au printemps 2020 aura lieu un grand événement autour des divas du monde arabe, dont la chanteuse libanaise Feyrouz.

 

Est-ce que la politique vous manque ?

 

Aujourd’hui, peu. Maintenant, la politique est partout, au-delà des partis. Chacun d’entre nous accomplit des actes politiques sans le savoir, en discutant ou en échangeant. ‘Politique’ vient du mot grec polis, qui veut dire ‘cité’. Chacun de nous contribue à la construction de la cité.

 

deir el qamar, jack lang, IMA, patrioine syrien
Acil Tabbara, Jack Lang, Ammar Abd Rabbo, Jean-Pierre Filiu

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Kriss ven 26/07/2019 - 19:20

Oh oui fin connaisseur ! « Il y a tellement de choses qu’on a évitées de le juger en un pays arabe » !

Répondre

Expat Mag

Melbourne Appercu
FAMILLE

Littérature enfantine : le top 6 des auteurs australiens

Votre petit se prépare pour son premier jour en crèche ou dans une maternelle australienne? Un petit tour d’horizon des livres pour enfants les plus populaires, écrits par des auteurs australiens.