Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ibeyi, un concert intimiste à Beyrouth

Par Cassandre Beylot | Publié le 10/08/2019 à 14:04 | Mis à jour le 10/08/2019 à 14:14
 beyrouth ibeyi concert musichall waterfront french vibes

Dans le cadre de French Vibes Vol. 2, les jumelles franco-cubaines se sont produites pour la première fois au Liban mercredi dans l’écrin so chic du MusicHall Waterfront.

 

Aussi différentes que complices, Lisa-Kaindé et Naomi Diaz, les deux filles de l’ancien percussionniste du mythique Buena Vista Social Club, Anga Diaz, ont transporté le public dans leur univers mêlant rythmes africains, caribéens et électro sur des textes en français, anglais, espagnol et en dialecte yoruba, en hommage à leurs origines africaines ancestrales.

 

Le cadre privilégié du MusicHall Waterfront, un cabaret chic au décor de velours rouge à ciel ouvert et tourné vers la mer, contribue à la magie du concert. Quelques jeunes se mêlent aux quadras bien habillés, bien installés dans des sièges.  

 

Les voix a cappella des deux artistes résonnent vers 21 heures. Le duo Ibeyi, qui signifie ‘jumelles’ en yoruba, entre en scène, adresse quelques mots au public, avant que tonne leur musique hybride, propre à elle, qui a fait d’elle les chouchoutes de Beyoncé.

 

Au départ timide, le public entre au fur et à mesure dans l’ambiance. « Qu’on vous entende jusqu’aux étoiles ! », lancent les artistes. Lisa et Naomi sollicitent les spectateurs. Au son de « Rise up », certains se lèvent de leurs sièges pour aller danser juste devant la scène. Après avoir interprété leur tube « Transmission, our mission », les deux sœurs rendent hommage à leur père décédé en 2006 avec une chanson douce sans instruments, puis enchaînent sur une berceuse adressée à leur nièce de 5 ans qui a perdu sa mère il y a quelques années. Le concert s’achève sur un feu d’artifice musical avec « River », le tube qui les a fait connaître.

 

A la fin de leur tour de chant, les jumelles ont échangé avec leurs fans, en toute simplicité.

 

ibeyi concert beyrouth musichall waterfront

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Beyrouth

THÉÂTRE

Le collectif Zoukak, pionnier de la thérapie par l’art au Liban

Depuis près de 10 ans, la compagnie théâtrale organise gratuitement des ateliers mêlant art et psychologie afin de venir en aide aux populations les plus vulnérables aux quatre coins du pays.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l