Dimanche 21 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GASTRONOMIE - Et un croissant au beurre, un !

Par Hélène Boyé | Publié le 09/09/2016 à 22:00 | Mis à jour le 31/10/2018 à 13:20
croissant%20%202

Nous ne saurons que trop vous recommander la cuisine libanaise. Riche, savoureuse, elle est aussi vertueuse : cuisine méditerranéenne oblige. En matière de petit déjeuner, il est incontournable au Liban, il est doré, il est chaud, il sent bon : c'est le man'ouché. De quelques manières que vous le mangiez : d'un snack au coin de votre rue, d'une grande enseigne reconnue, attablé sur un balcon, en marchant pour aller à votre travail, le man'ouché revigore, réconforte et surtout rassasie. 

Mais une infidélité vous sera pardonnée chers compatriotes : la quête du croissant au beurre.

 

Lui aussi est doré, lui aussi est chaud, lui aussi sent bon mais lui, c'est notre madeleine de Proust à nous. Il nous rappelle notre enfance heureuse et ce croissant mangé tout doucement pendant la récréation. Il nous rappelle ces matinées au pays, quand le froid pique les joues et qu'alors le stop à la boulangerie s'impose quel que soit la queue qu'il y aura à faire. Il nous rappelle ces odeurs chaudes et alléchantes qui envahissent les rues de nos chères villes de France, au détour d'une croissanterie de quartier.

 

Où retrouver ce goût d'enfance hexagonale au Liban ?

Depuis plus d'une dizaine d'années, les adresses se sont multipliées. Que ce soit des franchises « bien de chez nous » ou des boulangeries libanaises  « à la française », l'offre s'est considérablement élargie mais reste cependant concentrée géographiquement dans Beyrouth et certains de ses quartiers. Vous retrouverez aussi notre croissant national « sous plastique » produits par des enseignes et des maisons françaises dans bon nombre de supermarchés.
Et si vous êtes loin de toutes ces adresses, il vous reste la variante libanaise. Vous en trouverez toujours près de chez vous : dans un « furn »* ou dans un « dékkéné »* qui s'en fait livrer. Qu'il soit au « zaatar »*, au fromage, ou au chocolat, ce sera donc à votre bon plaisir. Mais attention, le croissant libanais est deux fois plus gros que le nôtre. Qu'à cela ne tienne, le plaisir n'en sera que plus grand !

 

Croissant versus Man'ouché

Le 1er juillet dernier, sur le compte instagram de l'ambassade de France au Liban, était publiée une photo avec en parallèle un croissant et un man'ouché et pour légende les hashtags #franceliban #imagescroisées. Entre le croissant et le man'ouché, votre c?ur d'expatrié français balancera longtemps !

 

*furn : four ou boulangerie libanaise
* dékéné : épicerie ou mini-market du coin (dans votre rue, c'est sûr, il y en a forcément au moins deux ou trois Smile )
* zatar : Thym libanais

 

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Beyrouth ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Où aller à la plage cet été au Liban ? Notre sélection

Avec 200 kilomètres de littoral et un climat méditerranéen où les températures peuvent dépasser les 30°C, le pays est un écrin parfait pour la baignade et le farniente.

Sur le même sujet