Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Déchets, Hariri aux USA, Aoun au Chouf…l’actu de la semaine au Liban

Par Cassandre Beylot | Publié le 17/08/2019 à 12:26 | Mis à jour le 23/08/2019 à 14:29
actualité Liban

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par le retour, par le Liban-Nord, de la crise des ordures, la visite du Premier ministre aux Etats-Unis et Aoun prenant ses quartiers d’été dans la Montagne.

 

Le Liban-Nord sous les ordures

En avril, la décharge d’Adwé, qui accueillait les déchets de Zghorta et Bécharré, Koura (à majorité chrétienne) et Minié-Dinniyé (à majorité sunnite), a été fermée. Depuis, aucune autre décharge n’a été créée pour accueillir les ordures de ces régions qui jonchent désormais les rues. Le ministère de l’Environnement avait trouvé un site provisoire dans l’enclave sunnite de Terbol, mais face à la colère des riverains, cette décharge n’a ouvert que 48 heures cette semaine. Mardi, Human Rights Watch avait critiqué les "demi-mesures temporaires" du gouvernement libanais "qui traîne les pieds" sur ce dossier.

 

Hariri en visite aux Etats-Unis

Après le Conseil des ministres ayant suivi la réconciliation, la semaine dernière, entre les chefs druzes Walid Joumblatt et Talal Arslane, plus d’un mois après les affrontements de Qabr Chmoun qui ont paralysé le pays pendant plusieurs semaines, le chef du gouvernement Saad Hariri s’est rendu aux Etats-Unis où il s’est notamment entretenu avec le secrétaire d’Etat US Mike Pompeo. Au menu de ces discussions, la situation économique du Liban, les sanctions américaines contre le Hezbollah et le contentieux frontalier libano-israélien.

 

Aoun dans le Chouf après la réconciliation de Qabr Chmoun

Ce samedi, le président Michel Aoun, qui s’est installé la veille au palais présidentiel d’été à Beiteddine, a reçu une grosse délégation joumblattiste. Malgré l’arrachage de quelques banderoles de bienvenue, il s’agit d’un nouveau signe de la détente intervenue dans la foulée de la réconciliation druze.

 

La liberté d’expression bafouée une fois de plus

Connue pour ses blagues potaches et grivoises, la troupe satirique libanais « Ktir Salbe Show », qui devait se produire dans un restaurant au Liban-Sud, a été déprogrammée suite à des pressions exercées par le Hezbollah.

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Beyrouth

THÉÂTRE

Le collectif Zoukak, pionnier de la thérapie par l’art au Liban

Depuis près de 10 ans, la compagnie théâtrale organise gratuitement des ateliers mêlant art et psychologie afin de venir en aide aux populations les plus vulnérables aux quatre coins du pays.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l