Ce que révèle l'affaire Ziad Doueiri

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 14/09/2017 à 09:12 | Mis à jour le 29/01/2019 à 17:15
Ziad Doueiri

Tout juste primé à la Mostra de Venise avec son film L'Insulte, le réalisateur franco-libanais a été interrogé par le Tribunal militaire pour avoir tourné son précédent long-métrage, L'Attentat, en Israël.

Dimanche soir, les réseaux sociaux s'enflamment. Ziad Doueiri, l'un des plus talentueux cinéastes libanais, a été arrêté à son arrivée à l'aéroport de Beyrouth. Ses passeports libanais et français sont confisqués.

Le choc est immense car il venait présenter son dernier film L'Insulte, dont l'acteur principal Kamel el-Basha avait été primé la veille par le jury de la Mostra de Venise. Ce long-métrage a été  sélectionné pour représenter le Liban à la prochaine cérémonie des Oscars.

Les premières informations tombent. On reproche à Ziad Doueiri de s'être rendu en Israël pour tourner en 2012 son précédent film, L'Attentat, inspiré du roman éponyme de Yasmina Khadra racontant l'histoire d'un chirurgien d'origine palestinienne découvrant que son épouse a commis un attentat-suicide à Tel Aviv. Ce long-métrage avait même été interdit au Liban.

Selon le code pénal, les Libanais, qu'ils possèdent une deuxième nationalité ou non, et les résidents au Liban, ne peuvent se rendre sur le territoire israélien qu'après l'autorisation préalable du gouvernement libanais, sous peine d'être condamné à un an de prison. Or ces faits sont prescrits au bout de trois ans.

Après avoir été interrogé par le Tribunal militaire, Ziad Doueiri est sorti libre et a récupéré ses deux passeports.

"Le Liban vous donne beaucoup de déceptions, mais en même temps beaucoup d’espoir", affirme le réalisateur dans une interview publiée mardi à L'Orient-Le Jour.

Sur le même sujet
20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Beyrouth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale