Mercredi 16 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Budget, pétrole, domestiques…l’actu de la semaine au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 26/04/2019 à 21:19 | Mis à jour le 03/05/2019 à 13:35
revue d'actu_1

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par le débat sur le budget d’austérité, l’annonce de la date et du lieu du premier forage de pétrole au large des côtes libanaises et le carton rouge donné au Liban pour le traitement des employées de maison étrangères.

 

Le budget 2019 examiné mardi
Le gouvernement va examiner à partir de mardi prochain le projet de loi de budget pour l’exercice 2019 qui devrait contenir des mesures d’austérité dont les contours restent à définir. D’importantes réductions budgétaires sont prévues par l’exécutif afin de remplir les objectifs de la conférence CEDRE lors de laquelle la communauté a promis plus de 11 milliards de dollars d’aides contre des efforts financiers.

 

Pétrole : premier forage dans le courant de l’année
La ministre de l’Energie, Nada Boustani, a annoncé que le groupe pétrolier Total devrait effectuer ses premiers forages de pétrole offshore dans le courant de l’année 2019 au large de Safra, dans le Kesrouan, dans une zone située dans le bloc 4. Le consortium Total-ENI-Novatek prévoit de creuser un deuxième puits en mai 2020 dans le bloc 9, disputé par Israël.

 

Travailleuses domestiques : Amnesty met en garde
L'ONG Amnesty International a appelé les autorités libanaises à mettre fin au système de parrainage des employés de maison étrangères, venant principalement d’Afrique ou d’Asie, au moment où deux d’entre elles se sont suicidées ces derniers jours. Le système de « kafala » permet à leurs employeurs d’abuser de ces employées et ne permet pas à ces dernières de sortir ou quitter le pays sans l’autorisation de leur employeur. Plus de 250.000 travailleuses domestiques travaillent au Liban.

 

Un célèbre groupe de rock métal interdit d’entrée
Les membres du groupe Sepultura, crée au Brésil, ont été interdits d’entrer sur le territoire libanais, la Sûreté générale leur reprochant une inclination au satanisme, blasphématoire vis-à-vis des religions, et d’avoir donné un concert en Israël. Ces dernières années pourtant, plusieurs groupes de métal, moins connus, se sont produits au Liban.

 

Les USA resserrent l’étau sur le financement du Hezbollah
Washington a imposé mercredi de nouvelles sanctions à l'égard contre deux individus et trois sociétés basées en Belgique et en Grande-Bretagne, prétendument liées au Hezbollah, considéré par les Etats-Unis comme une organisation terroriste. Deux jours auparavant, les USA avaient offert des récompenses allant jusqu'à 10 millions de dollars à toute personne pouvant fournir des informations sur le financement du parti chiite.

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir