Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Aïd Al-Adha, la fête du sacrifice

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 12/08/2019 à 12:30 | Mis à jour le 12/08/2019 à 12:45
LPJ photo (1)

Sur décision du Premier ministre Saad Hariri, lundi 12 août a été décrété férié au Liban.


L’Aïd Al-Adha commémore la mémoire d’Abraham et marque la fin de la période du pèlerinage à la Mecque. Avec l’Aïd-el-Fitr, qui célèbre la fin du ramadan, ce sont les deux fêtes les plus importantes de l’islam.

Adha célèbre la force de la foi d’Abraham qui, selon le Coran, accepte de sacrifier, sur ordre de Dieu, son fils unique Ismaël. Mais au moment où il tente d’égorger son fils, l’archange Gabriel envoyé par Dieu, lui substitue l’enfant par un bélier.

Les musulmans commémorent cette épreuve des deux amours en sacrifiant un animal (mouton, chèvre, bovin). La viande est répartie en trois parts égales entre la famille, les proches et les pauvres.

 

Nous vous recommandons

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Beyrouth

THÉÂTRE

Le collectif Zoukak, pionnier de la thérapie par l’art au Liban

Depuis près de 10 ans, la compagnie théâtrale organise gratuitement des ateliers mêlant art et psychologie afin de venir en aide aux populations les plus vulnérables aux quatre coins du pays.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l