Vendredi 21 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MAR MIKHAEL – A découvrir aussi en journée

Par Mariam Serhan | Publié le 30/07/2017 à 13:00 | Mis à jour le 30/07/2017 à 19:14
Photo : Riwaq Beirut - رِواق بيروت
Riwaq Beirut 2

Tout le monde connait la vie nocturne du quartier. De jour, le quartier revête un tout autre visage qui n'a rien à envier à la nuit.

 

Tout le monde sans exception, que ce soit les expatriés, les touristes ou les locaux, connait la vie nocturne de Mar Mikhael. En effet, avec ses nombreux bars, pubs, boîtes, restaurants ou snacks, la rue d'Arménie regorge de monde chaque soir. Pour autant, de jour, le quartier revêt un tout autre visage qui n'a rien à envier à la nuit. Flânerie, shopping et gastronomie : voici comment passer une ravissante journée à Mar Mikhael.

 

Tout d'abord, ne jamais commencer une excursion le ventre vide ! Règle d'or à laquelle on ne dérogera pas. Première étape donc : Riwaq. Situé dans une perpendiculaire à la rue d'Arménie, à deux pas de l'Hôpital Libanais de Geitawi, ce bar/pub propose un petit déjeuner libanais composé de labne, zaatar (thym) et jibneh (fromage), le tout accompagné de thé et légumes. L'ambiance amicale et cosy est parfaite pour commencer la journée.

 

Après quoi, place à la promenade et au shopping. Avec ses vieux immeubles d'avant-guerre, ses anciennes maisons colorées, sa gare surannée et ses innombrables églises, Mar Mikhael est propice à la flânerie. Les curieux et les nostalgiques prendront plaisir à se balader au-delà de la rue principale.

Niché dans les petites rues parallèles à la rue d'Arménie, le quartier des designers de Mar Mikhael foisonne de boutiques de créateurs libanais et étrangers. On y trouve de tout : Vanina, Rosa Maria Concept Store ou Diane Ferjane pour les vêtements ; Liwan et Mellow pour la décoration d'intérieur ; et Ralph Masri et Aurora by Carolina pour les bijoux.

 

Pour le déjeuner, un arrêt à Tawlet, restaurant au concept original, s'impose. Ce projet, développé par l'organisation Souk El Tayeb, prône l'agriculture durable et soutient les fermiers, cuisiniers et producteurs. Chaque jour, entre midi et quatre heures, un menu traditionnel différent, venant des diverses régions du Liban, est proposé.

Quartier artistique s'il en est, Mar Mikhael voit s'installer depuis les années 2010 de nouvelles galeries d'art. La plus importante est sûrement la galerie Tanit située à la frontière avec Gemmayzé. Amoureux des beaux livres, découvrez la librairie Papercup. Etablie rue Pharaon, celle-ci propose des livres d'art, d'architecture, de design, de photographie, et bien plus encore.  Enfin, pour continuer dans cette ambiance artistique et esthétique, découvrez les coups de coeur de la rédaction : Plan Bey, Zawal et Nanou. Ces trois boutiques proposent divers objets de fabrication artisanale, aussi bien des livres et posters que de la vaisselle et des produits pour la salle de bain.

Et si vous vous sentez l'âme curieuse et romantique, faites donc un passage à Beyt pour le goûter. Caché en haut des escaliers de l'immeuble jouxtant Zawal, la terrasse est tout ce qu'il y a de plus charmant. Pour ceux qui préfèrent une ambiance philosophique et jeux de société, rendez-vous au Sole Insight perché au milieu de l'escalier Vendome.

 

Sole Insight Mar Mikhael

 

Après les nourritures terrestres, place aux nourritures célestes ! Les espaces comme AR_KA et Haven for artists proposent régulièrement des soirées poésies, musicales et cinématographiques. On ne manquera pas, donc, de jeter un coup d'oeil au programme de la semaine.

 

Enfin, la journée touche à sa fin et il est temps d'aller diner. Si vous n'aviez pas encore testé Makan, c'est le moment ! D'une semaine à l'autre, le menu varie et propose des plats du monde entier. Et pour l'addition, c'est vous qui choisissez ! L'idée étant de payer ce qu'il vous semble juste.

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à

Sur le même sujet