Samedi 25 mai 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Centro Quiropráctico Allard: la posture, ou alignement corporel

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 26/03/2019 à 07:00 | Mis à jour le 26/03/2019 à 16:08
Photo : DR
Centro Quiropráctico Allard

Nous allons expliquer quelle est la position adéquate de la colonne vertébrale et des extrémités ainsi que l'importance du bon alignement corporel, afin d'améliorer et de conserver sa santé.

 

1. La position du bassin

Le bassin, dans sa position naturelle, pour maintenir une bonne posture doit être en antéversion ou inclination antérieure. Quand nous forçons cette posture, la colonne vertébrale se tend et donc le tronc s´incline vers l'avant. En position naturelle d´antéversion, les vertèbres s´alignent correctement, les muscles sont détendus, et ainsi du tronc jusqu'aux pieds, la répartition du poids du corps est correcte. Le bassin est la base sur laquelle la partie supérieure du corps repose.
En revanche si le bassin se positionne en rétroversion, les disques intervertébraux (petits coussinets d'absorption de pression faits de fibres circulaires de collagène et d'un noyau en son centre -“nucleus pulposus”- qui permettent le mouvement articulaire vertébral reçoivent trop de pression sur leur portion antérieure et par conséquent à long terme provoquent une inflammation du disque qui par la suite peut se transformer en hernie.
Un aspect important du bassin est qu'il contient en son sein les organes vitaux de reproduction et d'élimination. On comprendra donc qu'un mauvais alignement du bassin aura des conséquences sur l'étirement des structures musculaires, ligamentaires et du facia ainsi que sur le bon fonctionnement de ces organes.


2. Les courbes de la colonne vertébrale

Vu de profile on distingue 2 types de courbes: lordose (convexité antérieure) cervicale et lombaire et cyphose (convexité postérieure) dorsale.
De face l'alignement vertébral doit être le plus possible perpendiculaire au sol sinon on parle de courbes scoliotiques (latérales).


3. La position des bras

Quand la posture est adéquate, les bras sont situés vers la partie postérieure du thorax et non pas vers l'avant. Les bras sont tournés vers l´extérieur, de manière à ce que le pouce et la paume de la main regardent vers l´avant.

 

Centro Quiropráctico Allard


4. Comment doivent se situer les hanches et les extrémités inférieures ?

Les hanches, les genoux et les pieds aussi souffrent des mauvaises postures.
Les os des pieds sont délicats. Le talon est la partie la plus forte car elle doit supporter plus de poids. Mais beaucoup de personnes ont un excédent de poids sur la partie antérieure du pied ce qui peut occasionner des “hallux valgus”, des fascitis plantaires et bien d´autres pathologies du pied.

Les genoux sont des articulations intermédiaires entre les hanches, le bassin et les pieds qui souffrent très rapidement aux déséquilibres posturaux. De plus dû à une posture de pronation du pied et le manque de force des muscles glutéaux, il est fort probable que les genoux partent en rotation interne, ce qui a fortiori entraine des ruptures ligamentaires, méniscales et de l´arthrose.

Les hanches quant à elles sont le plus souvent en rotation antérieure s´il existe des déséquilibres posturaux (bipédie de l'être humain !). Ceci provoque un mauvais alignement entre la tête du fémur et de la cavité glénoïde de la hanche (ilium) où elle s´articule, entrainant une arthrose importante, des problèmes circulatoires au niveau des jambes par occlusion des artères et des veines fémorales.


5. La relation entre la musculature et la bonne posture

Pour avoir une bonne posture il est primordial d'avoir des muscles tonifiés. Si nous ne bougeons pas et n´utilisons pas assez nos muscles alors il s´en suivra un ton musculaire faible et des articulations qui dégénèrent. Par exemple lors de la marche, il est important que s´effectue la propulsion du corps vers l´avant de manière fluide et avec un atterrissage en douceur du pied, afin de protéger les articulations. Au niveau du torse existent des muscles spécifiques formant un corset interne (core) qui permettent de quitter du poids au niveau des disques intervertébraux et le transpose au niveau des abdominaux et des muscles intrinsèques de la colonne vertébrale.


6. L´importance de la respiration

La respiration permet bien sûr d´oxygéner tous les tissus mais aussi d´activer les muscles de la cage thoracique et tout particulièrement le diaphragme qui est une sorte de piston en forme d'alcove inversée a la coupole du sol pelvien. Les deux étant activés synergiquement lors de la respiration et permettant particulièrement l´activation des pompes crânio-sacrées pour la circulation du liquide céphalorachidien dans la colonne vertébrale.
Grâce à une bonne respiration et au maintien d´une colonne vertébrale saine, notre posture d´homo erectus sapiens reprend du sens, et les soins chiropratiques nous aident à la consolider.

 

 

centro quiropractico allordinfo@quiropracticallard.com

52 - 60 calle Teodora Lamadrid 08022 Barcelone Espagne

Entr 2 / Esc F, Sant Gervasi

https://quiropracticallard.com/barcelona/

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir