La demande de bureaux "flexibles" explose à Madrid et à Barcelone

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 15/11/2022 à 11:45 | Mis à jour le 15/11/2022 à 11:45
Photo : unsplash
Un homme et une femme sont réunis dans une salle de réunion

Le bureau flexible est à la mode, la pandémie ayant entraîné une évolution vers une culture de travail plus hybride.

 

La demande de bureaux flexibles connaît partout une forte croissance, des États-Unis à l'Inde, en passant par l'Europe. Et deux des villes où ce concept prend de l'ampleur sont Madrid et Barcelone. La pandémie a entraîné une évolution vers une culture de travail plus flexible, où les employés peuvent travailler quand et où ils le souhaitent, ce qui oblige les entreprises à repenser la signification des espaces de travail.

 

Un rapport de Microsoft publié il y a  quelques mois, intitulé "Le prochain grand changement est le travail hybride: sommes-nous prêts?",  affirmait  que "le travail flexible est là pour rester". En effet, le travail flexible a entraîné un changement de concept par rapport au lieu de travail traditionnel. Il ne sera plus nécessaire pour les entreprises de disposer d'un lieu unique où loger tous leurs employés au même moment et tout au long de la journée de travail. Les espaces de travail s'adaptent pour offrir aux entreprises des bureaux plus flexibles.

Forte demande de bureaux à Barcelone et Madrid

Et c'est une tendance qui s'accentue. Selon le rapport de la société de conseil immobilier Savills "Impacts, Flexible office space: now and next", la demande continuera de croître à Madrid et à Barcelone dans les mois à venir, conformément à l'évolution de demandes de bureaux enregistrées au premier semestre, avec 19.000 m2 dans le cas de Barcelone et 14.000 m2 à Madrid.

 

Savills a élaboré un classement dans lequel il analyse la reprise de l'adjudication de ce type d'espace sur les différents marchés mondiaux, dans lequel Barcelone occupe la 11e place et Madrid la 15e. Londres, Mumbai et Amsterdam occupent les trois premières places du classement, suivies de New York et Paris.

Bureaux flexibles en Espagne: de 5% du total en 2023 a 20% en 2033

Les experts de Savills estiment que l'occupation de bureaux flexibles représentera 5% du total en 2023, pour atteindre 6% en 2024. Dans les dix prochaines années, Savills estime qu'il représentera 20% des bureaux disponibles. Toutefois, ce pourcentage peut varier en fonction du lieu et de la culture de travail.

 

Selon le cabinet de conseil, l'augmentation de la demande est due à l'adaptation des entreprises à de nouveaux modèles de travail, ainsi qu'à la recherche d'espaces pour travailler hors du domicile. Un autre facteur clé est le fait que les espaces répondent à de nouveaux critères environnementaux, car dans de nombreuses villes, notamment en Europe, "des engagements importants ont été pris pour réduire les émissions. Les entreprises qui ne répondent pas aux critères réglementaires et qui ne peuvent pas trouver d'espace de qualité pour respecter les délais peuvent opter pour des espaces de bureaux flexibles", ajoute le document.

Positif pour l'employé et l'entreprise

Tant l'entreprise que les employés bénéficient de ce modèle. De manière générale, les bureaux flexibles sont des espaces innovants qui cherchent à favoriser la création d'un bon environnement de travail et où l'employé se sent motivé pour travailler. Ils donnent à chacun la liberté de choisir son espace de travail afin que celui-ci soit confortable et agréable pour l'exercice de ses fonctions, maximisant ainsi son niveau de productivité. En termes de conception, la tendance dominante est une imitation claire du confort et de l'hospitalité d'un foyer, avec des espaces informels permettant aux travailleurs d'interagir et de créer une meilleure atmosphère.

 

En résumé, les bureaux flexibles permettent un gain d'espace considérable, offrent aux entreprises une plus grande souplesse et une plus grande rapidité d'adaptation, et favorisent la mobilité des travailleurs et les nouvelles méthodes de travail.

Le profil de la demande

En ce qui concerne le profil de la demande, globalement, les entreprises qui comptent entre 21 et 100 employés se démarquent, et les entreprises de plus de 100 employés représentent déjà 42% de la demande, ce qui suppose une augmentation de 37% par rapport à 2021.

 

En Espagne, en revanche, la répartition de la demande en fonction de la taille de l'entreprise se fait encore principalement entre les start-ups et les entreprises comptant jusqu'à 20 employés, bien que les entreprises de plus de 100 employés représentent déjà 28%, selon les données de Workthere.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale