Vendredi 7 août 2020
Barcelone
Barcelone

EPITECH: l'école IT française se consolide dans l'écosystème catalan

Par Alexandra Pichard | Publié le 21/06/2018 à 18:44 | Mis à jour le 21/06/2018 à 19:03
Photo : lepetitjournal.com
 Xavier Nuñez Balcells epitech barcelone

Jeudi 21 juin se tenait l’Open IT Day de l’école EPITECH Barcelone, un événement qui visait à présenter les nouveautés du domaine informatique, à mettre en contact les professionnels et les étudiants, et a donné de la visibilité à la toute nouvelle branche barcelonaise du label EPITECH qui a ouvert ses portes l’année dernière.


 
EPITECH Barcelone, qui fait partie du groupe d’éducation privé français, partage la même philosophie et la même pédagogie que les écoles hexagonales, mais elle est la première de la marque à avoir ouvert en Espagne. Culturellement et économiquement proche de la France, la Catalogne compte qui plus est un écosystème très dynamique dans le domaine de la technologique, et connaît une forte demande de profils d’étudiants en informatique. L’emplacement de l’école à Barcelone, à Vila Olimpica, à mi-chemin entre le centre-ville et le site technologique de Gloriès et Poblenou, apparaissait alors comme une évidence. 

Selon Xavier Nuñez Balcells, directeur de l’école, ce second OPEN IT Day avait pour but d’informer sur le domaine informatique, qui connaît une croissance exponentielle depuis plusieurs années, mais qui attire pourtant encore assez peu d’étudiants. Pour cause, si les professionnels disposent de nombreuses occasions pour se rencontrer et échanger, le secteur n’a pas beaucoup de visibilité dans les cursus scolaires, et les élèves en ont souvent une perception dépassée, qui n’attire pas forcément, et ne voient pas les opportunités qui existent. Xavier Nuñez Balcells se donne pour but de redorer l’image d’un secteur très moderne, à l’image de l’école, qui a été pensée pour reproduire l’ambiance d’une startup technologique : les salles de classes font penser à des open-spaces très à la mode chez les entrepreneurs. 

 

Barcelone concentre 34% des startups et 58% des investissements du pays

Et l’objectif de l’événement était aussi de mettre en contact les entreprises, sans cesse en quête de nouveaux talents et de plus d’experts dans ce domaine, et les futurs créateurs de projets innovants dont elles ont besoin. Cette communication autour de l’informatique est une autre mission que se donne l’école, en organisant tout au long de l’année des conférences, des meet-ups ou encore des ateliers de formations. Dans la matinée, plusieurs représentants du domaine technologique catalan ont présenté leurs projets et leur façon de travailler. Jordi Arrufi, directeur de la Mobile World Capital, a précisé que Barcelone comptait parmi les villes les plus actives d’Europe, et concentrait 34% des startups et 58% des investissements du pays. Tous les intervenants ont souligné la maturité de l’écosystème technologique de la ville catalane, qui concentre beaucoup de "hub tech" et de Congrès dans ce domaine. 

La volonté de l’école est donc d’être très en lien avec cet écosystème. En effet, si les bases restent les mêmes, chaque campus EPITECH s’adapte à son environnement local et aux singularités au niveau de l’innovation propre à chaque ville. L’établissement s’adapte donc aux entreprises catalanes. Les élèves ont en effet l’opportunité de réaliser des stages dans les structures locales et de participer à des présentations faites par des professionnels, qui viennent à la fois exposer leurs projets d’innovation et recruter des stagiaires. A la sortie de l’école, les étudiants disposent d’opportunités énormes et diversifiées : le monde digital est dans tous les secteurs, aussi bien dans l’industrie, que dans les smart city ou encore le multimédia. Et pour cela EPITECH s’adapte aux nouvelles tendances informatiques, notamment celles de l’intelligence artificielle, des réalités virtuelles et le domaine des jeux-vidéos, très développé à Barcelone qui est la 3e ville européenne productrice. A chaque fois qu’une nouvelle technologie voit le jour, sa mise au programme, qui est pluridisciplinaire les deux premières années, puis spécialisé de la 3e à la 5e année, est envisagée. 

 

Barcelone, 3e ville européenne productrice de jeux vidéos

Et l’établissement entend également conserver ses liens avec la France. En effet, les étudiants de 4e année de toutes les écoles EPITECH partent vers les campus internationaux. Une quarantaine d’étudiants des campus français viennent alors passer leur année dans le campus barcelonais, et inversement. Les élèves ont également la possibilité de changer de campus au cours de leur scolarité, en France ou à Barcelone. Cette mobilité permet alors des synergies très fortes entre les deux pays et entre les différents écosystèmes. 

Pour Xavier Nuñez Balcells, le principal enjeu pour l’école IT est d’atteindre une dimension plus importante à Barcelone, pour devenir une véritable alternative au système classique, en augmentant les volumes de ses étudiants et en étant très lié à l’écosystème local comme national. Car en effet, l’objectif pour la marque est de stabiliser et consolider le modèle EPITECH à Barcelone, et en parallèle étendre le même système à d’autres villes en Espagne. Pour atteindre d’ici quelques années le même niveau de reconnaissance que les écoles EPITECH françaises.  

 

Il y beaucoup de domaines dans lesquels je pourrai travailler et trouver ce qui me plaît

Dans cette optique, l’Open IT Day est un pari réussi pour l’école, car en plus des élèves de l’école présents, des étudiants d’autres universités sont venus pour rencontrer les entreprises, mais aussi s’informer dans l’optique d’une future scolarité à l’école. Un élève de première année, quant à lui, se réjouit des petits effectifs qui permettent un meilleur accompagnement et se montre "optimiste pour [son] futur dans le secteur informatique : il y beaucoup de domaines dans lesquels je pourrai travailler et trouver ce qui me plaît". 
 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet