Jeudi 22 août 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une nouvelle équipe pour la French Tech Barcelone

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 30/06/2019 à 18:27 | Mis à jour le 01/07/2019 à 10:47
Photo : DR
french tech barcelone

Suite à l'Assemblée Générale qui s'est déroulée le 27 juin dernier, c'est un nouveau bureau qui prend la direction de la communauté French Tech de Barcelone. Avec trois priorités : accueillir, accompagner, animer. 

 

C'est donc l'équipe directive formée par les membres de la liste B qui prend la relève au sein de cette French Tech 2.0, formalisée sous forme d'association de droit local, et qui devra sans les subventions d'Etat, continuer à faire vivre l'écosystème des startupers de la capitale catalane, mais aussi du reste de l'Espagne, puisque l'ex Hub de Barcelone est la seule communauté dans le pays à faire partie du réseau des 48 communautés officiellement reconnues par la France.

La liste B l'emporte, avec un peu plus de 80% des suffrages (148 voix sur 182), et un taux de participation supérieur à 50%. Au cours des dernières semaines les responsables du projet avaient appelé à la mobilisation des membres d'une communauté informelle, les invitant à confirmer leur appartenance à l'association et à s'exprimer au cours de l'AG. L'équipe dirigée par Laurent Renard passe la main, après près de 3 ans de bons et loyaux services.

Le board de la French Tech V2 est désormais le suivants :

Guillaume Rostand (CMO chez Liligo) - Président
Emmanuelle Guinefolleau (Co-fondatrice de Amenitiz) - Secrétaire Générale
Amine Saoudi-Hassani (Group Financial Controller chez eDreams) - Trésorier
Diane Albertini (co-gérante de WORLDiPLOMA)
Kevin Markowski (Co-Founder & CEO de Spitche)
Sébastien Marion (Founder & CEO de Kasaz.com)
Hervé Lafont (CEO Verychic)

Trois missions définissent les axes d'action de la nouvelle équipe directive, comme l'explique Guillaume Rostand :

"L'accueil : toujours plus d'entreprises / entrepreneurs / talents français du Digital s'installent à Barcelone et il nous apparaît important de faire de la French Tech la porte d'entrée vers Barcelone, pour des choses simples et concrètes mais néanmoins importantes lors de l'installation : trouver un avocat, un gestor, un agent immobilier... et bénéficier de guides qui, à l'intérieur du réseau, peuvent faciliter l'arrivée et l'intégration des nouveaux Français de Barcelone. Concrètement nous allons commencer pour nous attaquer à la rédaction d'un Guide FTB qui sera distribué auprès des french tech ailleurs en Europe.

L'accompagnement : les entreprises affiliées à la French Tech Barcelone (environ 200 aujourd'hui) sont toujours à la recherche -ou à l'écoute- de nouvelles opportunités, que ce soit pour se développer ici en Espagne, ou être mis en relation avec des investisseurs, voire des corporates. De même les entrepreneurs ont parfois besoin d'accompagnement. Pouvoir profiter de l'effet de réseau de la FTB est une belle opportunité pour tout le monde : d'un côté des entrepreneurs expérimentés qui sont prêts à donner de leur temps, de l'autre de neo entrepreneurs qui peuvent bénéficier de conseils, d'un coup de main. Un projet qui nous tient à cœur par exemple est de faire venir plusieurs fonds d'investissement français ici pour leur présenter les pépites techs montées ou dirigées par des Français pour faciliter les levées de fonds.

L'animation : au delà du fait d'organiser quelques événements par an, nous voulons animer le réseau en permettant un networking fluide et efficace. De ce fait nous privilégierons les workshops ciblés plutôt que les événements "généraux". Mettre en place quelques outils pour faciliter la mise en relation entre les membres est une chose, mais surtout créer le lien entre les adhérents de la FTB et ceux des French Tech à travers le monde est surtout l'un de nos objectifs prioritaires. 

Pour finir, l'idée qui sous-tend notre programme est qu'il va falloir réellement construire une association avec l'aide de ses adhérents -n'ayant ni financement ni employé à temps complet- et l'objet de nos premiers mois de mandat sera de déterminer les initiatives clés et de trouver des soutiens opérationnels chez nos membres.

Parce qu'au delà d'être un emblème, une marque, la French Tech est surtout la somme des individualités qui la composent et c'est vraiment cette idée qui nous guide ; cette volonté de faire participer et bénéficier chacun des adhérents de cette belle association".

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Barcelone ?

TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Sur le même sujet