Dimanche 19 septembre 2021

Pascal Bourbon: "Il n’existe pas pour LIFE d’injonctions parisiennes"

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 19/05/2021 à 21:00 | Mis à jour le 19/05/2021 à 21:00
Photo : Pascal Bourbon, conseiller consulaire sortant, est aussi Conseiller du Commerce Extérieur de la France / DR
pascal bourbon

Dans le cadre des élections consulaires, lepetitjournal.com a pu contacter les candidats de 3 des 4 listes en lice sur la 1ère circonscription en Espagne -le Rassemblement National n'ayant pas répondu à notre demande. Nous publierons cette semaine les interviews des têtes de liste dans l'ordre du tirage au sort organisé par le Consulat général de Barcelone. Questions-réponses avec Pascal Bourbon, de la liste "LIFE - Liste Indépendante des Français de l'Etranger".


Les élections consulaires auront lieu en Espagne le 30 mai prochain. Les Français de la 1ère circonscription d'Espagne, qui couvre Baléares, Aragon et Catalogne, sont appelés à voter pour 5 conseillers. Le vote par internet est ouvert pendant 5 jours consécutifs, du vendredi 21 mai au mercredi 26 mai 2021.


Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Français de l’étranger depuis 30 ans, je suis installé à Barcelone depuis 1998 ; marié, père de 2 enfants. Ancien diplomate, je suis aujourd’hui entrepreneur et professeur à Toulouse Business School (TBS) sur le Campus de Barcelone.

Nommé Conseiller du Commerce Extérieur de la France en 2006, j’appréhende parfaitement l’environnement diplomatique et économique de l’Espagne. Élu conseiller consulaire en mai 2014, je connais bien les problématiques de la circonscription.

À titre associatif, je suis co-fondateur du Réseau Entreprendre en Catalogne (Netmentora) et de la French Tech Barcelona ; j’accompagne ainsi de nombreux Français dans leur projet de création ou d’installation dans la circonscription. Je suis également administrateur de la Société Française de Bienfaisance de Barcelone et de l’Association de l´Ordre National du Mérite en Espagne.


Comment avez-vous constitué votre liste ?

LIFE est une liste INDÉPENDANTE, affranchie de l’idéologie et des consignes de tout parti politique. Notre équipe est composée de 6 femmes et 6 hommes installés depuis des années en Espagne. Acteurs reconnus au sein de la communauté économique, sociale et associative de la circonscription, ils présentent une grande diversité de parcours, d’idées et d’opinions. Ils résident à Barcelone et dans sa région, mais aussi en Catalogne du nord où vit un grand nombre de nos compatriotes. La moitié des membres de la Liste 2021 étaient déjà présents à mes côtés lors des élections consulaires de mai 2014.

Ce sont des personnes très actives au sein de la communauté et impliquées dans de nombreux réseaux francophones. Elles ont souhaité rejoindre LIFE de manière naturelle car leur engagement est altruiste et dénué de toute conviction politique, il matérialise une envie de servir et d’être utile à notre communauté. Contrairement aux autres listes, il n’existe pas pour LIFE d’injonctions parisiennes qui déterminent la présence de personnes ou un ordre sur une liste.

Élu pour ma part depuis 7 ans, les membres de ma liste me connaissent bien et apprécient mon engagement et mon travail auprès de la communauté ; en rejoignant LIFE ils souhaitent faire perdurer la présence d’élus indépendants au sein des conseils consulaires. 


Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de la circonscription ?

Sur les 12 derniers mois, compte tenu de la pandémie ce sont les problèmes sanitaires et les questions de mobilité qui ont représenté des défis importants pour les Français de notre circonscription. 

Pour les familles qui ont des enfants scolarisés dans l’un des 8 établissements français de la circonscription, la qualité de l´éducation et le soutien financier via le système de bourses scolaires sont sans aucun doute des préoccupations prioritaires.

Pour les entrepreneurs et les professionnels qui travaillent en Aragon, Catalogne ou aux Îles Baléares, il est clair que l’évolution de l’environnement socio-économique est un défi majeur. Beaucoup d’Entreprises de Français de l´Étranger (EFE) ont été impactées par la crise sanitaire, c’est pour cela que j’ai œuvré ces derniers mois (en ma qualité de Conseiller Consulaire, mais aussi de Conseiller du Commerce Extérieur de la France) en relation avec certains sénateurs pour que le statut d’EFE soit reconnu et qu’un jour ces entreprises puissent bénéficier de soutien de la France en cas de besoin. C’est un sujet qui me tient à cœur et qui est, enfin, en train d’avancer favorablement.

Pour les personnes retraitées ce sont évidemment les problèmes de retraite et de santé qui les préoccupent le plus. Pour les personnes en situation de handicap, il est important que le gouvernement français augmente son budget dans la circonscription afin de soutenir ces personnes via le Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale au sein duquel les élus Conseillers des Français de l’étranger ont un rôle primordial.


Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Je pense que la mission principale d’un Conseiller des Français de l’étranger est d’être à l’écoute des préoccupations de notre communauté. Il doit être un relais naturel et efficace entre nos concitoyens résidant dans la circonscription et nos autorités qu’elles soient locales (consulats et ambassade) ou nationales (ministère de l´Europe et des Affaires Etrangères, Assemblée des Français de l´Étranger, Sénat). Notre domaine de compétence est certes limité mais néanmoins suffisamment ample pour avoir un impact positif sur la vie de nos concitoyens, notamment en matière d’éducation, de bourses scolaires, d'aides sociales, d'actions culturelles, d'environnement et de rayonnement de la France.

Nous sommes avant tout des élus de proximité ; nous ne sommes pas basés à Paris comme les députés et sénateurs représentant les Français établis hors de France ; nous sommes donc capables d’anticiper et prendre le pouls de la situation locale, notamment lors d’événements exceptionnels ou non prévisibles (crise Covid, problème de sécurité, etc..)


Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Notre programme a été construit autour de 4 axes principaux, mais nous n’écartons aucun sujet qui pourrait prendre de l´importance pour nos concitoyens, nous essayons avant tout d’être réactifs et pragmatiques en fonction de nos compétences : 

Éducation – Formation
LIFE défend une éducation française accessible à tous au sein du réseau des écoles françaises de la circonscription, notamment à travers le système de bourses scolaires ou des initiatives de soutien à l’apprentissage.

Santé – Retraite
LIFE est un véritable relais auprès de l’administration française dans les démarches en matière de santé, de retraite et de couverture sociale. Nous participons notamment à l’attribution d’aides et d’allocations aux personnes en situation de handicap et de précarité.

Entrepreneuriat – Carrière / Emploi
LIFE est composée en majorité d’entrepreneurs qui pourront conseiller de nombreux compatriotes dans leur installation et leur projet professionnel. LIFE met également son réseau d’experts à disposition des Français de la circonscription pour les accompagner en cas de besoin dans leur recherche d’emploi.

Développement Durable – Environnement
LIFE se préoccupe de l’avenir des générations futures et de la protection de l’environnement. Nous encourageons l’administration consulaire et les établissements scolaires à sensibiliser nos concitoyens aux problématiques de développement durable par des actions concrètes dans la limite de nos moyens malheureusement souvent limités, mais en matière de développement durable, chaque action aussi petite soit-t-elle compte afin de préserver notre planète.

Enfin nous sommes soucieux du rayonnement de la France à l’étranger et souhaitons ainsi apporter notre soutien à la culture française à l’étranger. Ici en Espagne, malgré la pandémie, les spectacles et événements culturels ont eu la chance de pouvoir se tenir contrairement à la situation en France. Cela a permis à de nombreux artistes français de continuer à promouvoir cette culture française que nous Français de l’étranger apprécions d’autant plus que nous sommes loin de notre pays. 

Allez-vous voter aux élections consulaires le 30 mai prochain ?
Choices
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.

Sur le même sujet