Oui! Festival: appel à soutien du public pour assurer la tenue de la 5e édition

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 15/12/2021 à 08:45 | Mis à jour le 15/12/2021 à 18:37
oui festival barcelone 2022

Depuis 2017, le festival de théâtre en français de Barcelone fait connaître des auteurs et despièces francophones, au sud des Pyrénées. Cette année, avec la baisse des subventions institutionnelles, qui ont en partie permis jusque là de mener le projet à bien, les organisateurs du festival sollicitent le public pour pouvoir assurer la tenue de la 5e édition.


Mathilde Mottier et François Vila, les instigateurs de l'initiative, ont mis en place un événement d'envergure, avec toute une série de représentations qui se sont jusque là déroulées à l'IFB et dans diverses salles de Barcelone, à destination du grand public et des plus jeunes. Un festival qui a obtenu, année après année, une certaine reconnaissance de la part de l'ensemble de la communauté française, mais aussi de l'univers artistique français et catalan. 


Au-delà des applaudissements, l'organisation du festival suppose, on s'en doute, un investissement qui est loin d'être anodin : entre le déplacement d'artistes et de troupes entières, mais aussi de décors ou de costumes, le logement de l'ensemble des acteurs invités, mais aussi la location de salles, sans compter la mobilisation de toute une logistique liée à la traduction et l'interprétation des pièces, les lignes de frais sont nombreuses.

Le Oui! festival, c'est encore une approche culturelle, qui requiert des échanges, des rencontres, des travaux préalables (et parfois postérieurs, en dehors du festival, et c'est alors que le véritable succès de l'initiative se concrètise) entre artistes, auteurs et interprètes. 

Pour ces raisons, les organisateurs font appel à votre générosité pour pouvoir continuer l'aventure, via la plateforme Proarti, dédiée aux "artistes angels".

"Certains d'entre-vous ont entendu parler du OUI Festival de Théâtre en français de Barcelone que j'ai créé avec Mathilde Mottier. Mieux, certains d'entre- vous y ont participé. Suite à la pandémie, les soutiens institutionnels sont plus que timides. Aussi, la prochaine édition, se fera grâce au soutien du public, d'artistes et de professionnels. Nous avons lancé une campagne participative avec Proarti, que certains connaissent. Nous remercions vivement les 48 premiers donateurs. Si vous désirez soutenir d'une façon ou d'une autre ce festival qui met en lumière, les auteurs et autrices contemporains-nes francophones. N'hésitez pas à en informer vos amis soucieux de la circulation des œuvres". 

Pour réaliser vos dons, c'est ici.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale