C'est toujours la rentrée à l'Institut Français de Barcelone !

Par Francis Mateo | Publié le 19/10/2022 à 13:30 | Mis à jour le 20/10/2022 à 06:23
max vasseur devant l'institut français

La programmation culturelle de l'Institut Français de Barcelone continue de s'étoffer, avec des prochaines semaines particulièrement intenses, notamment autour du cinéma. Dans le même temps, l'IFB poursuit sa mission prioritaire d'apprentissage du français. Interview du directeur, Max Vasseur.

 

Quelles sont les actualités de ces prochaines semaines à l'Institut Français de Barcelone?

Max Vasseur: Puisque plus de 60% de notre programmation concerne le cinéma, je commencerais par les partenariats avec les festivals de cinéma d'automne, à savoir le festival de courts-métrages Filmets de Badalona, et le festival de cinéma environnemental SunCine, au début du mois novembre. Nous avons aussi beaucoup d'avant-premières au programme, car nous collaborons activement avec les distributeurs locaux afin de mettre en avant les nombreux films français qui sortent ces prochaines semaines en Espagne. Nous poursuivons par ailleurs notre collaboration avec le festival Hop; dans ce cadre, nous accueillerons une exposition sur les cultures urbaines à partir du 4 novembre, et un concert de rap et hip-hop le 10 novembre, avec à l'affiche Senyor Oca. Nous n'oublions pas non plus de célébrer l'année Molière, avec une projection du Tartuffe, théâtre filmé de la Comédie-Française, le 15 décembre. En attendant le festival "Oui" de théâtre en français de Barcelone, qui sera présent à l'IFB à partir de 27 janvier; puis un mois de mars 2023 qui s'annonce très riche, avec notamment le retour du festival de cinéma en français "Oh la la" et beaucoup d'autres rendez-vous à retrouver sur notre site Internet. Je tiens à ajouter que tous les publics sont concernés, puisque nous avons une programmation particulière pour les plus jeunes, notamment dans le cadre de l'opération familiale "Lire en pyjama" à partir de cet automne.

 

Quelle est la place de l'apprentissage du français?

C'est une activité évidemment essentielle de l'Institut Français de Barcelone et qui évolue bien. Le nombre d’élèves est en hausse par rapport à l’année scolaire précédente, durant laquelle nous avons accueilli 2.150 personnes dans nos cours. Il faut noter l'évolution très favorable auprès des enfants qui ne sont pas scolarisés dans un établissement francophone, c'est-à-dire sur le segment que nous appelons "français langue maternelle". Un dispositif parfaitement adapté aux familles françaises ou binationales. Pour les adultes, les cours de français connaissent toujours le même succès depuis la rentrée. En réalité, c'est toujours la rentrée à l'Institut Français de Barcelone puisque nous démarrons maintenant les sessions intensives de novembre, et que nous ouvrirons ensuite les inscriptions trimestrielles pour janvier. Au-delà du nombre d'élèves, je suis très heureux des excellentes opinions de nos élèves qui nous désignent souvent comme les meilleurs dans le domaine des cours de français. Car l'Institut Français c'est un véritable écosystème, unique pour l'apprentissage de la langue française, avec cette combinaison entre les cours proprement dits et la programmation culturelle.

 

Cette programmation est-elle liée à l'actualité culturelle, politique et sociale?

Oui, comme c'est le cas de bon nombre d'instituts français à l'international, car nous vivons dans un monde en mouvement agité par des questions de diplomatie internationale, d'environnement, d'économie, de nouveaux modèles sociaux... Il est naturel de participer à ces débats à travers nos activités, notamment le café philo, qui profite d'un bel engouement à l'Institut Français de Barcelone. Dans cette même logique, nous donnons une nouvelle dynamique à notre café littéraire qui sera désormais animé par le journaliste Guillaume Delacroix, avec un premier rendez-vous le 8 novembre.

 

Si vous deviez détacher un seul rendez-vous dans la programmation de l'IFB de ces prochains mois, lequel choisiriez-vous?

C'est un exercice impossible! Je vais donc choisir un événement qui n'a pas encore été annoncé et qui sera programmé aux alentours du 10 mars : c'est un spectacle de VJing, c'est à dire de performance visuelle en temps réel, du collectif Enter.black, qui sera d'ailleurs en résidence chez nous en fin d'année. J'ai décidé de programmer ce spectacle original, au delà de son intérêt artistique, parce qu'il correspond à notre envie de proposer une offre culturelle pour un public jeune, même si évidemment c'est ouvert à tous ; et puis c'est en même temps très innovant. Preuve que l'Institut Français de Barcelone a aussi pour vocation de surprendre le public, et tous les publics, avec des œuvres qui ouvrent à de nouveaux univers culturels.

 

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale