Samedi 24 août 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JEROME PERRAUDIN – Un Basque en Catalogne et une gastronomie bleu blanc rouge

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 05/02/2015 à 23:00 | Mis à jour le 06/02/2015 à 04:38

Jérôme Perraudin est installé à Barcelone depuis plus de 10 ans. Originaire du pays basque français, il a importé son savoir ainsi que la gastronomie française dans la capitale catalane. Il a aujourd'hui son propre restaurant, L'Office,  juste à côté de l'Institut français de Barcelone.



(Photos DR)

A son arrivée dans la capitale catalane, Jérôme Perraudin a déjà les murs de son futur restaurant dans le quartier d'Eixample. Après six mois de travaux, il ouvre L'Office en juin 2006. Il avait une idée bien précise du concept : "À l'étranger, la cuisine française est associée au luxe, les prix sont souvent très élevés. Je ne voulais pas donner cette image là mais plutôt créer un bistrot convivial avec des plats et des menus abordables". Avec un menu à 19 euros le midi et 29 euros le soir, les prix sont certes au dessus de la moyenne barcelonaise mais restent raisonnables pour un restaurant français en dehors des frontières.

Né en 1968 à Pau, il part à 18 ans se former sur le tas dans les restaurants parisiens. Cinq ans plus tard, il rentre sur dans les Sud Ouest pour reprendre petit à petit l'affaire familiale. Après avoir déplacé l'activité de traiteur charcutier, hérité de son père, à Biarritz pour une plus grande exposition, il ouvre le Clos Basque en 1994. Dans ce restaurant biarrot, il ajoute à sa cuisine du marché française quelques "notes basques", comme le précise le guide Michelin. Une dizaine d'années plus tard l'envie se fait de partir, de changer d'endroit. Avec l'accord de son père, il vend son activité de charcutier traiteur et lègue son restaurant, pour partir avec la mère de son enfant à Barcelone.

restaurant l'office barcelonePhilosophie du partage
Ce sont les cultures espagnole et catalane qui l'ont attiré dans la ville de Gaudi. "Ici le monde commence à sortir à 22h. Les Catalans ne reçoivent pas chez eux : ils préfèrent sortir au restaurant et j'adore cette philosophie du 'compartir', de partager des plats, c'est très convivial", explique Jérôme. "J'ai visité la ville, je me suis baladé et j'ai adoré. J'ai dit à ma femme : on va à Barcelone et elle a dit oui", continue-t-il.

Depuis, il vit une vie bien remplie entre la capitale catalane et Aix en Provence. Là bas il gère deux restaurants appartenant à un ami. Dans ces deux établissements il a apporté un échantillon de la gastronomie espagnole. Les croquetas ou encore l'esqueixada se trouvent sur ses cartes et menus provençaux. Son projet ? Créer un groupe de restaurant en rassemblant les trois restaurants où il opère. Dans un futur plus proche, il souhaite déplace l'Office de Barcelone pour recentrer l'établissement et le rendre accessible plus facilement.

Jules BESSE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 6 février 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Barcelone ?

TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet