Lundi 24 septembre 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SPOTBROS - Le concurrent espagnol de WhatsApp qui monte, qui monte... et qui reste gratuit, lui

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 01/04/2013 à 00:00 | Mis à jour le 01/04/2013 à 00:41

Une start-up madrilène connaît un essor fulgurant : l'application de messagerie instantanée Spotbros, disponible sur les smartphones, a atteint le chiffre symbolique d'un million d'utilisateurs, cinq mois après son lancement. Sa croissance serait deux fois plus rapide que Facebook, quatre fois plus que Twitter. Alors que WhatsApp, le leader du secteur, a annoncé qu'il allait passer en modèle payant, le service gratuit espagnol pourrait bien offrir une alternative crédible à des usagers toujours en quête de nouveauté

(Copie d'écran du site Spotbros)

C'est une success-story à l'espagnole comme on n'en fait plus, ou presque. Spotbros, une start-up madrilène avec cinq créateurs à son origine et dix employés aujourd'hui à son actif, est en train de bouleverser les cartes dans le secteur de la téléphonie mobile locale : son application éponyme a déjà séduit un million d'utilisateurs, cinq mois après son lancement, le 4 octobre 2012. Des observateurs indépendants estiment son ascension deux fois plus rapide que Facebook, ou quatre fois plus que Twitter, les deux réseaux sociaux phares à travers le monde, qui avaient atteint cette barre symbolique d'usagers en un an pour la firme de Mark Zuckerberg, ou deux ans pour le célèbre plumitif gazouilleur.

Pourquoi Spotbros est-il plébiscité en Espagne ?
L'application de messagerie instantanée, au look assez semblable à première vue à celui du réseau social Twitter, d'un bleu turquoise pimpant, mêle plusieurs services pratiques dans un seul endroit : avec Spotbros, il est possible d'envoyer des messages (textes et photos) aux contacts de son répertoire téléphonique (à condition que ceux-ci aient bien sûr téléchargé l'application sur leurs smartphones), de communiquer avec des utilisateurs qui se trouvent dans un rayon d'1,5 kilomètres de votre mobile (comme pour demander l'adresse d'un bon restaurant japonais), mais aussi de rejoindre ou créer des groupes de discussion publique, un peu comme si on s'invitait dans la conversation de plusieurs personnes dans un café. C'est ce format hybride, à la croisée des chemins entre service de messagerie instantanée et réseau social numérique d'un nouveau genre, qui semble séduire les utilisateurs. "Le respect de la vie privée" et "la sécurité de (ses) messages" sont les deux arguments que préfèrent mettre en avant Fernando Calvo et ses comparses fondateurs pour expliquer le succès de leur petit bijou. Sur leur blog, ils expliquent que "toutes les données échangées par chaque usager sont effacées tous les 30 jours", et que ces dits-messages sont cryptés selon un protocole de sécurité employé par les États-Unis pour dissimuler leurs conversations Top Secret. Spotbros est "une application sûre, pour envoyer des informations de type business, privée ou de grande valeur", ajoutent-ils. La sécurité des messages et le vol des données échangées est souvent un argument utilisé par les détracteurs des services de messagerie instantanée, méfiants de cette nouvelle technologie. Enfin, dernier argument et pas des moindres pour expliquer ce succès de cette application 100% espagnole : sa gratuité. "Notre modèle de financement n'est pas basé sur la publicité ou sur le fait que ses utilisateurs doivent la payer pour se la procurer. Nous sommes gratuits et toujours nous le resterons", écrivent les dirigeants de la start-up. Sur le million d'utilisateurs de Spotbros, 71 % se trouvent en Espagne, le reste dans des pays d'Amérique latine (14 % au Mexique, 8,2 % au Venezuela, 4 % en Colombie) et aux Etats-Unis (2,8 %).

Peut-elle devenir une alternative crédible à WhatsApp ?
S'inspirant sur son coût pour l'utiliser, oui sans doute. Le leader de la messagerie instantanée sur smartphone vient d'annoncer au début du mois qu'il allait faire payer un abonnement annuel à ses nouveaux usagers sur IPhone. C'est déjà le cas sur l'autre plateforme de téléchargement de l'application, Android. Certes, le prix est modeste : on parle d'un dollar par an, à partir de la deuxième année de souscription (l'abonnement est fixé à 0,79 euro pour les usagers Android). Mais il faut rappeler que l'application WhatsApp était déjà payante lors de son acquisition sur ITunes (0,89 euros). Pour le quidam, la révolution annoncée dans les médias ne bouleversera donc pas son quotidien. Pour la firme américaine en revanche, qui compte plus de 100 millions d'usagers seulement pour Android et enregistre plus de 17 milliards de messages échangés chaque jour, si. Dans ces conditions, Spotbros a une carte à jouer. Elle n'est pas à la seule application mobile à s'infiltrer dans la brèche ouverte par WhatsApp : Line, le numéro deux asiatique du secteur, TuMe, Joyn ou ChatOn se sont lancés dans des grandes opérations séduction... Pour ainsi dire, chaque pays occidental à son application domestique. Et dans cette guerre sans frontières entre applications mobile, les usagers pourraient bien être tentés de faire acte de patriotisme.

http://www.spotbros.com/wordpress/

Pour aller plus loin : l'interview de Fernando Calvo, l'un de cinq fondateurs dans El Mundo
Présentation de l'application en vidéo

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 1er avril 2013
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Barcelone ?

#MAVIEDEXPAT

Les rdv de la rentrée de la communauté française de Barcelone

La rentrée amène avec elle son lot d’activités. Parmi elles, les rencontres des Français sur Barcelone sont à l’honneur en offrant de nombreuses possibilités de pouvoir se réunir et réseauter.

Sur le même sujet